Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

Disloké

Membres
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

  1. Presentatio

    Ohlala, j'angoisse sur cette jeunesse qui se fixe des objectifs élevés, parce que c'est quand même assez régulièrement que les gens essaient d'atteindre des barres placées légèrement trop hautes, et ne remonte plus la pente psychologiquement trop raide. C'est tout à ton honneur, et je ne voudrais pas te l'enlever. Cependant, regarde le sport, ce sont des objectifs à courts termes qui sont fixés, proches des performances actuelles, et donc on peut réussir à les atteindre. Et enchaînant ces améliorations, on se retrouve, en fonction des efforts fournis, et des capacités, à la place que l'on mérite. Et ce petit à petit. Bon, j'avoue, c'est beau l'ambition. A la prochaine ;)
  2. Présentation disloké

    Bonjour, je m'appelle Jeff ( Bonjoooour Jeeeeff :o !! ) Pourquoi je me suis inscrit ? C'est tout simplement que par le biais de l'économie, j'essaie de gagner en compréhension des enjeux économiques, des mouvements financiers, c'est de la curiosité personnelle car je ne suis plus au lycée, les cours rudimentaires ne permettent pas toujours de comprendre les grandes problématiques de notre époque, mais j'espère qu'un jour ces connaissances vont faire gonfler mon porte monnaie. A bientôt sur le forum
  3. Bonheur et économie.

    Je sais bien qu'on touche ici plus à la philosophie qu'à l'économie à proprement parler. Par quoi se crée la relation au bonheur ? Par l'argent ? En se cultivant ? En émancipant son identité communautaire ? En essayant de grimper les échelons sociaux ? Bon, bref, au final, je suis d'accord avec ceux qui disent que l'économie ne peut pas répondre aux attentes du bonheur. Je ne pense pas que ce soit son rôle. Par contre, si les profiteurs peu scrupuleux, qui ne s'ignorent pas, mais que personne ne fait réagir, ne sont pas administrés et dirigés par des constitutions vertueuses, auxquelles participeraient nos nombreux philosophes, c'est sûr qu'il y a des inégalités, et donc de la frustration au sein du peuple... Cause de malheur profond. J'ai essayé de répondre mais ça reste flou...
  4. en mal de connaissances

    Salut Jacky ou tout autre lecteur, Personne ne te donnera de recettes toutes faites pour comprendre l'économie en général. A mon avis, tu dois te remettre en question sur les motivations qui te poussent à entreprendre ces études. Est-ce pour comprendre mieux les enjeux et les fonctionnement de l'économie ( vaste(s) sujet(s)... ), où est-ce pour avoir le BAC, ce qui ne te garanti pas de comprendre certaines affaires dont parlent les médias, et les problématiques spécifiquement contemporaine. ( mais te permet d'obtenir de quoi passer des concours de catégorie B, où qqchose de valorisant à titre personnel (??) ) Tout est disponible, sur internet, dans les annals, et dans les bibliothèques, il faut creuser et chercher. Lire un livre sur une problématique précise qui anime ta curiosité ( E-conomie, le développement durable, les biographies d'acteurs économiques qui ont marqué, la part de production du domaine associatif en France... ), à mon avis, c'est beaucoup plus captivant qu'un programme standardisé de lycée. Si t'es vraiment passionné, tu surmonteras les petits problèmes de compréhension du début ( bien qu'ils ne s'arrêtent jamais ), et tu progressera dans des domaines qui t'intéresse TOI, mais l'es-tu ? N'ayons pas peur de nous éduquer nous-même, la vraie fierté est là, pas particulièrement dans la bac, c'est en tout cas ce que moi je pense. Voilà, bon voyage au pays de l'indépendance et de la connaissance.

© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs