Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

phil34770

Le chomage..

1 message dans ce sujet

[color=blue]LE CHÔMAGE N’EST PAS UNE FATALITÉ ; IL EST VOULU. [/color] [color=blue]Analysons le phénomène. Nous vivons dans un système néolibéral, que l’on appelle aussi économie de marché, quand on n’a pas le courage de dire capitalisme. En France, durant les trente glorieuses, par exemple du temps de Charles de Gaulle, le système politique n’était pas néolibéral. Il s’agissait d’un système fortement régulé, voire planifié, dans lequel l’économie était en grande partie tirée par des entreprises nationalisées, tout à fait différent du système actuel en ce sens que le pouvoir politique (élu) pouvait orienter le développement, notamment agir sur des leviers favorisant l’emploi. Le néolibéralisme est, par essence, fondamentalement différent du système planifié qui l’a précédé. Son unique loi est celle du profit. On est aujourd’hui bien loin des principes moraux des premiers libéraux de l’époque d’Adam Smith. A l’époque, il semblait admis que le plus riche des patrons ne devait pas gagner plus de vingt à trente fois plus que l’ouvrier le plus modeste. On en est extrêmement loin aujourd’hui ! [/color] [color=blue]Pour maximiser les profits, il faut réduire le coût de la main d’œuvre. Deux possibilités s’offrent pour arriver à ce but : 1- délocaliser les usines dans les pays à main-d’œuvre bon marché, dans le cadre de la mondialisation sauvage (et donc créer du chômage dans les pays industrialisés) 2- bloquer ou réduire au maximum les augmentations de salaires dans les pays industrialisés comme la France et transférer, comme ceci a été le cas, en France, depuis 10 ans, les gains de productivité sur les dividendes d’actions. La question qui se pose alors est la suivante : comment frustrer les salariés du fruit de leur travail et de la juste augmentation de salaire permise par l’augmentation de productivité ? Il faut, dans le rapport offre/demande de travail défavoriser la demande. Deux méthodes sont employées : 1- maintenir le taux de chômage à un niveau élevé et humilier les chômeurs avec l’appui lamentable des beaufs de tous poils 2- développer les emplois précaires. Il semble que la première méthode soit celle retenue en France, la seconde en Grande-Bretagne, sous Tony Blair (lire à ce sujet mon papier intitulé « Le bilan catastrophique de Tony Blair », sur ce forum). [/color] [color=blue]Il est bien évident que pour favoriser l’offre, il faut s’opposer à la réduction et au partage du temps de travail, assassiner les 35 heures et créer des heures supplémentaires comme le fait Nicolas Sarkozy. Cette proposition constitue un non-sens économique, qui va creuser le déficit, et constitue une arme contre les salariés. [/color] [color=blue]En même temps, pour plus d’efficacité, il faut : 1- pratiquer le matraquage idéologique (voir à ce sujet mes papiers « la pensée unique » et « le matraquage idéologique »). 2- abêtir les citoyens (rôle confié aux médias people, notamment aux émissions de télé-poubelle et à la publicité) 3- augmenter les cadences et le stress (ce qui conduit à des suicides de plus en plus nombreux sur le lieu de travail) 4- diviser les salariés (par exemple en s’attaquant d’abord à ceux du secteur public avant de s’attaquer à ceux du secteur privé) [/color] [color=blue]Le chômage (comme le développement d’emplois précaires) fait partie de la panoplie du néolibéralisme pour asservir les travailleurs. [/color] [color=blue]C’est une arme. Il est voulu. [/color] [color=blue]Je vous conseille de lire « L’horreur économique » de Viviane Forrester.[/color]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

c'est bien de savoir lire mais il faut aussi se cultiver d'autres lecture . le chomage n'est pas une arme mais une concequence . et comme toute concequence elle peut etre benefique pour certain et les néo classiques parlaient d'une armée de reserve c'est deja beaucou p moins pejoratif non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ajouter un commentaire :

-

Créez un compte

en 3 secondes


INSCRIPTION

Connectez vous

ici


CONNEXION

Répondez au sujet : Le chomage.. !

Dernier message :
c'est bien de savoir lire mais il faut aussi se cultiver d'autres lecture . le chomage n'est pas une arme mais une concequence . et comme toute concequence elle peut etre benefique pour certain et les néo classiques parlaient d'une armée de reserve c'est deja beaucou p moins pejoratif non?

Partagez cette page :




© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs