Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

phil34770

Pour 2011, le déficit prévu est de 92 milliards d'euros

0 messages dans ce sujet

Nous sommes, à la veille des prochaines élections, dans une impasse. Si la majorité d’aujourd’hui est reconduite, la prolongation de la politique actuelle ne fera qu’aggraver la situation. Songez que pour 2011, le déficit prévu est de 92 milliards d'euros, deux fois ce que rapporte l’impôt sur le revenu. Sans réforme radicale à la David Cameron au Royaume Uni, qui n’hésite pas à prolonger l’âge de la retraite du secteur public de 60 à 66 ans, l’objectif de réduire notre endettement est hors de portée (c’est pourtant une véritable lâcheté de laisser le fardeau de la dette à nos enfants). De plus, les bonnes âmes de la droite ne sont pas satisfaites du bilan social de Nicolas Sarkozy : pour MM Borloo, Morin, Villepin ou Mme Boutin, il faut en faire plus. Et être encore plus écolo, avec plus d’énergies du soleil et du vent, qui sont très insuffisantes pour remplacer le nucléaire et représentent un monstrueux gaspillage. La gauche elle, nous promet de nouvelles embauches de fonctionnaires, après avoir réussi à augmenter leur nombre d'un million sous Mitterrand. Et la sortie du nucléaire. Désespérant… Phil:mad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Ajouter un commentaire :

-

Créez un compte

en 3 secondes


INSCRIPTION

Connectez vous

ici


CONNEXION

Répondez au sujet : Pour 2011, le déficit prévu est de 92 milliards d'euros !

Dernier message :
Nous sommes, à la veille des prochaines élections, dans une impasse. Si la majorité d’aujourd’hui est reconduite, la prolongation de la politique actuelle ne fera qu’aggraver la situation. Songez que pour 2011, le déficit prévu est de 92 milliards d'euros, deux fois ce que rapporte l’impôt sur le revenu. Sans réforme radicale à la David Cameron au Royaume Uni, qui n’hésite pas à prolonger l’âge de la retraite du secteur public de 60 à 66 ans, l’objectif de réduire notre endettement est hors de portée (c’est pourtant une véritable lâcheté de laisser le fardeau de la dette à nos enfants). De plus, les bonnes âmes de la droite ne sont pas satisfaites du bilan social de Nicolas Sarkozy : pour MM Borloo, Morin, Villepin ou Mme Boutin, il faut en faire plus. Et être encore plus écolo, avec plus d’énergies du soleil et du vent, qui sont très insuffisantes pour remplacer le nucléaire et représentent un monstrueux gaspillage. La gauche elle, nous promet de nouvelles embauches de fonctionnaires, après avoir réussi à augmenter leur nombre d'un million sous Mitterrand. Et la sortie du nucléaire. Désespérant… Phil:mad:

Partagez cette page :




© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs