Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

ninette

Fin de la zone EURO??

14 messages dans ce sujet

Bonsoir, En ce moment on parle beaucoup de l’union Européenne, sa crise, le problème de la monnaie etc... Pensez-vous que l'on arrive à la fin de la zone Euro ? Dans ce cas, quelles sont les solutions pour empêcher cette fin ? Votre avis m’intéresse et surtout vos solutions :) Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Salutation , c'est vrai que dernièrement , certains pays de la zone euro ont été touchées par de graves crises de la dette ( pour ne citer que la Grèce ) . Mais pour ne pas parler de ce qui est actuellement redondant ( pseudo-solution proposé , union Franco-Allemand pour un meilleur monde ) je me demande ( en espérant sincèrement que mes doutes éclairent tes question ) pourquoi parlerons nous de Fin ? Les pays de la zone Euro sont endetté et abaissé par les agences de notation ? c'est bien dommage , néanmoins tous les pays sont endetté ... certain le sont d'ailleurs a un rapport ( Dette/PIB )plus élevé que la Grèce , mais bénéficie tout de même de prêt a taux d'obligation sur les marchés financier ( [quote]En octobre 2011 la dette s'élevait avant décote à 158 % du PIB, alors que dans le même temps le Japon avec un niveau d'endettement de 229 % du PIB avait des taux d'obligations de 1 %[33], et une dette détenue à 92 % au Japon[/quote] ) Peut on donc parler de la mort d'un Pays quand un état peut dans l'absolu emprunter a volonté ? Peux parler de la mort d'une zone qui , pardonne moi l'expression , " Banque" plus que les USA ( Chiffre de 2009 par le FMI , désoler pour la date des sources ) ? Nous ne somme , a mes yeux , uni que par la monnaie . On parle de " United States of America " , mais on ne parle pas de " Pays de la Zone Euro " pour le PIB par exemple . Le pacte de stabilité de la zone euro est la plus grande blagues legislative jamais permit dans un monde économique ( les leadeurs ne respectent meme pas les critère restrictif ( sur le déficit a 3 % de la dette ) supposé en 1997 , critères sans cesses allégé , certains pays rentre dans la zone Euro sans respecter les critère monétaire ... Les solutions Probables ? Récession pour les pays causant préjudices a tous les autres ... Interdire plus scrupulesement les " merdes " que se permettent les Etats et les institutions bancaires , ( Lehmans Brother est en parti responsable de l'explosion de la dette Grecque ) Mais a vrai dire , niveau solution , je suis franchement pas au niveau de pouvoir en prescrire =P En espérant que l'avis d'un terminal STG ai pu te permettre d'autres pistes de reflexions voir quelques hypothèse de répondre ... je te souha.... BOOONNE ANNÉE !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Non je pense qu'un retour au franc n'est pas envisageable. Même si certains candidats aux dernières élections présidentielles le promettait. Crise ou pas, un retour au franc ne changerait pas grand chose au redressement de la situation, au contraire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

On peut diviser l'UE en 4 : l'Europe du Nord , l'Europe du Sud , L'Europe de l'Est et le Royaume-Uni . Les intérêts des uns et des autres ne sont pas identiques et c'est un gros problème . Dans l'Europe du Sud les ratios dette publique / PIB sont élevés avec des taux de chômage élevés également , ils ont donc besoin d'une politique de taux bas de la part de la BCE pour se financer et favoriser la consommation . L'Europe de l'Est est la zone où les salaires minimums sont les + bas , ils fournissent donc une main d'oeuvre importante de travailleurs détachés , tout au bénéfice des économies de ces pays , mais moins des nôtres ( il y a distorsion de concurrence , notamment à cause des nombreuses fraudes ) . Pour l'Europe du Nord il est important que les ratios dette publique / PIB des pays du Sud ne s'aggravent pas trop , ce pourquoi ils plaident pour une " politique d'austérité " de ces pays plutôt qu'une politique davantage tournée vers la lutte contre le chômage , qui laisse courir les déficits . Le Royaume-Uni vient de décider de quitter l'UE , mais il faut rappeler que la Suisse et la Norvège n'en font pas partie et que leur économie ( ainsi que leur PIB / habitant ) se porte très bien .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

La politique de taux bas & de taux négatifs de la BCE nuit à la rentabilité , et donc à terme à la solvabilité des banques privées européennes de la zone € . Les banquiers prévoient donc d'augmenter les coûts pour le client : lorsqu'il émet un chèque , retire de l'argent au DAB , sur ses frais de tenu de compte ou même à chaque fois qu'il effectue un paiement avec sa carte bancaire . Les consommateurs paieront donc d'une certaine manière cette politique des taux bas & négatifs . On peut redouter dans ce cas une " entente " entre les banques , car à cause de la forte concurrence dans le secteur bancaire ce " beau projet " risquerait de ne pas être possible . La commission de Bruxelles sanctionne par de fortes amendes ce type d'ententes qui se font au détriment des consommateurs .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Les banques privées de la zone € ont  , selon moi , 2 000 Mds € de " créances douteuses " ou " actifs pourris " dans leurs comptabilités ( c'est une estimation personnelle ) , résultat des produits financiers à effet de levier importants ( jusqu'à x 50 officiellement ) comme les CDS , qualifiés " d'armes de destruction massive " par Warren Buffet . Si une banque fait faillite , on est obligé de la faire recapitaliser par les contribuables - solution retenue a priori pour les banques italiennes - , sinon ce sont les épargnants qui sont dépouillés ( avec risque de " bank run " ) . Si plusieurs banques privées de la zone € font faillite , les contribuables seront à chaque fois sollicités ( car sinon on craint " l'effet domino " qui provoquerait une faillite systémique ) , très mauvais pour des pays connaissant déjà de forts taux d'endettement .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

La désinformation atteint des sommets lorsque l'on parle du secteur bancaire des pays de la zone € !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Pourquoi la FED n'augmente pas ses taux , ne serait-ce que de 25 pts de base ? Elle craint que cela ne provoque une forte hausse du $ et un krach obligataire ( car les taux bas ont créé une " bulle " sur le marché des obligations selon l'avis général ) qui seraient mauvais pour son économie réelle , qui ne se porte pas si mal que ça actuellement . La FED est considérée comme la " banque centrale mondiale " , donc si la FED relevait ses taux ( les marchés parient pour septembre 2017 au plus tôt ) cela favoriserait la remontée des taux de la BCE , par exemple . 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il est vrai que ces dernières années, les pays membres de l'UE tendent vers des politiques économiques centrées vers l'interne plutôt que vers l'externe, ce qui ne favorise pas la cohésion.  Je suis d'accord avec Nadia sur le fait qu'un retour au franc n'est pas envisageable.  L'objectif principal de l'union est, à long terme, un marché unique avec une monnaie qui circule d'un pays à un autre.  Revenir à des devises nationales serait un désastre. On a plutôt besoin de fédérer l'union européenne afin de devenir une seule entité qui serait mise en concurrence avec d'autres grandes entités comme les États-Unis ou la Chine.

Au niveau des taux d’intérêts, je pense que la Fed va très prochainement augmenter ses taux  pour la simple et bonne raison que les banques centrales savent pertinemment qu'une politique monétaire ne peut être que temporaire. Le principe d'une politique monétaire expansionniste est bien sur de faire baisser les taux d'intérêt pour relancer l'investissement, et rétablir un taux d'inflation stable. Néanmoins, une politique de ce genre ne peut être efficace que lorsqu'elle est accompagnée d'une politique budgétaire qui va dans son sens. Or, il est vrai que nos politiques budgétaires européennes sont plutôt tournées vers la dépense publique et la consommation plutôt que sur l'investissement et l'exportation... Les banques centrales ont laisser du temps aux états pour faire les réformes. Celles-ci n'ont pas été faites ou ne sont pas suffisantes donc les banques centrales vont forcément augmenter à nouveau les taux pour ne plus faire marcher la planche à billet qui reste relativement nocive pour l'économie mondiale.  

Concernant le brexit, je pense que les Anglais se sont tirés une balle dans le pied tout seul.  L’Angleterre va très prochainement entrer en récession. On annonce d'ailleurs une baisse des emplois au cœur de la City de 15 %. Bref, rien de bon pour les investisseurs. Par contre, pour l'union européenne c'est une bonne chose parce que cela montre que partir n'est pas forcément "la solution" aux différents problèmes auxquels nous sommes confrontés... Quant à  Norvège qui se porte bien,  c'est en parti grâce à ses  réserves de pétrole importantes et  à sa population relativement faible ( environ 5 millions). Il est donc difficile de comparer la Norvège avec un pays comme la France ou l’Allemagne. Néanmoins il est vrai que s'intéresser un peu plus à ces pays pourrait fortement nous inspirer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

1 ) : " Des politiques économiques centrées vers l'interne plutôt que vers l'externe " , ces propos sont ineptes et indignes de ce site .

2 ) : Les pays du nord de l'Europe ne souhaitent pas se fédérer avec les pays du sud de l'Europe , qui sont fortement endettés et connaissent un fort taux de chômage ou alors sans la Grèce et la France , ces 2 gros boulets . L'Italie pose problème aussi .

3 ) : Le principal taux directeur de la FED est 50 pts de base supérieur à celui de la BCE qui concerne 19 pays différents donc il est malhonnête intellectuellement d'aller de l'un à l'autre dans le même paragraphe comme vous le faites . On dirait que vous êtes étudiant à l'ENA .

4 ) Le Royaume-Uni connait une très bonne phase économique depuis le Brexit , exactement le contraire de ce que vous dites : baisse du chômage , hausse des ventes au détail , hausse du chiffre d'affaires lié au tourisme , baisse modérée du sterling qui a favorisé les exportations ( en hausse également ) , baisse des loyers à Londres . Seuls les indices Markit sont négatifs , car le " wait and see " s'impose à ce niveau . 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

la destruction de l'euro est une chose programmée. des monnaies communes se décinent partout. l'euro, l'amero, brics, dinar du golf, ... dieu seule sait ce qui vient. c'est des étapes. pour créer une monnaie mondiale électronique contrôlée par les cartels banquiers. ceux qui préparent le nouvel ordre mondial. cette monnaie permettra de contrôler tout le monde. ça viendra bientôt mais avant une gère mondial est nécessaire.

la destruction de l'euro est une chose programmée. des monnaies communes se décinent partout. l'euro, l'amero, brics, dinar du golf, ... dieu seule sait ce qui vient. c'est des étapes. pour créer une monnaie mondiale électronique contrôlée par les cartels banquiers. ceux qui préparent le nouvel ordre mondial. cette monnaie permettra de contrôler tout le monde. ça viendra bientôt mais avant une gère mondial est nécessaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ajouter un commentaire :

-

Créez un compte

en 3 secondes


INSCRIPTION

Connectez vous

ici


CONNEXION

Répondez au sujet : Fin de la zone EURO?? !

Dernier message :

la destruction de l'euro est une chose programmée. des monnaies communes se décinent partout. l'euro, l'amero, brics, dinar du golf, ... dieu seule sait ce qui vient. c'est des étapes. pour créer une monnaie mondiale électronique contrôlée par les cartels banquiers. ceux qui préparent le nouvel ordre mondial. cette monnaie permettra de contrôler tout le monde. ça viendra bientôt mais avant une gère mondial est nécessaire.

la destruction de l'euro est une chose programmée. des monnaies communes se décinent partout. l'euro, l'amero, brics, dinar du golf, ... dieu seule sait ce qui vient. c'est des étapes. pour créer une monnaie mondiale électronique contrôlée par les cartels banquiers. ceux qui préparent le nouvel ordre mondial. cette monnaie permettra de contrôler tout le monde. ça viendra bientôt mais avant une gère mondial est nécessaire.


Partagez cette page :




© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs