Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

RémyLantoine

Règle d'or et règle des 3% de déficit budgétaire

3 messages dans ce sujet

Bonjour à tous, j'ai un exposé d'économie et je dois traité de la règle d'or et de la règle des 3% J'ai besoin de votre aide car tout cela est assez flou pour moi. Tout d'abord, pour la règle d'or : La règle d'or reprend la règle des 3% de déficit budgétaire + un endettement public en deça de 60% ? Pour la règle des 3%, je dois expliquer le principe et expliquer pourquoi le guovernement ne pourrait pas la respecter pour cette année Les notions de déficit sont aussi très floues pour moi (déficit budgétaire, structurel, conjoncturel...) Si vous pouviez éclaircir mes points d'ombre ou me redirigez vers des sites où tous est bien expliqué... car j'ai un peu de mal dans mes recherches !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Bonjour Rémy, La notion de déficit est une notion comptable - c'est la différence entre des recettes (budgétées ou reçues) et des dépenses (budgétées ou dépensées) pendant une période donnée. Un budget (prévisions et estimations des recettes et dépenses) peut dans le cas où les recettes sont inférieures aux dépenses, emprunter pour financer la partie (d'où la règle des 60% de dettes/PIB qui est censée rappeler aux Etats que le financement "externe" n'est pas une source viable. Je te conseille de te pencher sur ce site pour plus d'explication : [url=]http://www.cndp.fr/stat-apprendre/comptes/etat/solde/solde_def.htm[/url] Le site de la banque de France t'aidera tout autant. Va aussi faire un tour sur wikipedia, c'est assez bien expliqué. Bonne chance !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Alors la règle des 3% est une règle inscrite dans la PSC (pacte de stabilité et de croissance) lors du traité de Maastricht en 1992. Elle stipule que le déficit/PIB ne peut excéder 3%. On le calcul en faisant la somme des dépenses et recettes de l'ensemble des administrations publiques. C'est l'un des critères de convergence des membre de l'UE car pour chaque membre bénéficie de conditions de prêt avantageuse, d'une monnaie stable et forte etc... Ainsi pour qu'il n'y ait pas un pays qui joue les passagers clandestins (ne respecte pas les règle et profite du système) ce pacte a été signé par les membres de l'UE dans lequel se trouve également une obligation de dette publique n'excédent pas 60% du PIB, une inflation autour de 1,5% et des taux d'intérêt à 2%.

Quand à la règle d'or elle est plus récente et date de 2013. Elle est stipulée dans le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Le respect de cette règle sous-entend que le déficit budgétaire structurel (hors effet de l'activité économique) ne doit pas excéder 0,5% du PIB.

La ou la PSC vise le déficit budgétaire (conjoncturel et structurel), la règle d'or vise le déficit budgétaire structurel, c'est-à-dire celui qui est du aux décisions du gouvernement.

Alors la règle des 3% est une règle inscrite dans la PSC (pacte de stabilité et de croissance) lors du traité de Maastricht en 1992. Elle stipule que le déficit/PIB ne peut excéder 3%. On le calcul en faisant la somme des dépenses et recettes de l'ensemble des administrations publiques. C'est l'un des critères de convergence des membre de l'UE car pour chaque membre bénéficie de conditions de prêt avantageuse, d'une monnaie stable et forte etc... Ainsi pour qu'il n'y ait pas un pays qui joue les passagers clandestins (ne respecte pas les règle et profite du système) ce pacte a été signé par les membres de l'UE dans lequel se trouve également une obligation de dette publique n'excédent pas 60% du PIB, une inflation autour de 1,5% et des taux d'intérêt à 2%.

Quand à la règle d'or elle est plus récente et date de 2013. Elle est stipulée dans le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Le respect de cette règle sous-entend que le déficit budgétaire structurel (hors effet de l'activité économique) ne doit pas excéder 0,5% du PIB.

La ou la PSC vise le déficit budgétaire (conjoncturel et structurel), la règle d'or vise le déficit budgétaire structurel, c'est-à-dire celui qui est du aux décisions du gouvernement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ajouter un commentaire :

-

Créez un compte

en 3 secondes


INSCRIPTION

Connectez vous

ici


CONNEXION

Répondez au sujet : Règle d'or et règle des 3% de déficit budgétaire !

Dernier message :

Alors la règle des 3% est une règle inscrite dans la PSC (pacte de stabilité et de croissance) lors du traité de Maastricht en 1992. Elle stipule que le déficit/PIB ne peut excéder 3%. On le calcul en faisant la somme des dépenses et recettes de l'ensemble des administrations publiques. C'est l'un des critères de convergence des membre de l'UE car pour chaque membre bénéficie de conditions de prêt avantageuse, d'une monnaie stable et forte etc... Ainsi pour qu'il n'y ait pas un pays qui joue les passagers clandestins (ne respecte pas les règle et profite du système) ce pacte a été signé par les membres de l'UE dans lequel se trouve également une obligation de dette publique n'excédent pas 60% du PIB, une inflation autour de 1,5% et des taux d'intérêt à 2%.

Quand à la règle d'or elle est plus récente et date de 2013. Elle est stipulée dans le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Le respect de cette règle sous-entend que le déficit budgétaire structurel (hors effet de l'activité économique) ne doit pas excéder 0,5% du PIB.

La ou la PSC vise le déficit budgétaire (conjoncturel et structurel), la règle d'or vise le déficit budgétaire structurel, c'est-à-dire celui qui est du aux décisions du gouvernement.

Alors la règle des 3% est une règle inscrite dans la PSC (pacte de stabilité et de croissance) lors du traité de Maastricht en 1992. Elle stipule que le déficit/PIB ne peut excéder 3%. On le calcul en faisant la somme des dépenses et recettes de l'ensemble des administrations publiques. C'est l'un des critères de convergence des membre de l'UE car pour chaque membre bénéficie de conditions de prêt avantageuse, d'une monnaie stable et forte etc... Ainsi pour qu'il n'y ait pas un pays qui joue les passagers clandestins (ne respecte pas les règle et profite du système) ce pacte a été signé par les membres de l'UE dans lequel se trouve également une obligation de dette publique n'excédent pas 60% du PIB, une inflation autour de 1,5% et des taux d'intérêt à 2%.

Quand à la règle d'or elle est plus récente et date de 2013. Elle est stipulée dans le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Le respect de cette règle sous-entend que le déficit budgétaire structurel (hors effet de l'activité économique) ne doit pas excéder 0,5% du PIB.

La ou la PSC vise le déficit budgétaire (conjoncturel et structurel), la règle d'or vise le déficit budgétaire structurel, c'est-à-dire celui qui est du aux décisions du gouvernement.


Partagez cette page :




© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs