Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

quentin1234

Petite question sur les taux marginaux décroissants

0 messages dans ce sujet

Bonsoir à tous, Je ne suis pas économiste et les maths sont bien loin désormais, mais je dois néanmoins faire un petit travail de théorie fiscale, et j'aurais besoin d'une petite aide pour comprendre un point dans le bouquin que j'utilise (qui est en anglais ce qui n'arrange pas les choses) Le passage traite des critères de justification employés habituellement pour juger les impôts (principe du bénéfice, égalité de sacrifice...) et en gros, l'auteur critique le principe du bénéfice (selon lequel le citoyen contribue aux charges publiques en proportion des bénéfices qu'il retire de l'existence des institutions et de l'action du gouvernement) en expliquant qu'il est imprécis et ne permet pas vraiment de choisir un taux adéquat. Je vous présente le point qui me pose un problème de compréhension : D'abord l'auteur explique que la signification pertinente du principe du bénéfice n'est pas que chacun devrait payer un montant proportionnel aux bénéfices perçus, mais qu'il devrait être chargé, en termes réels, en proportion des bénéfices reçus (si je comprends bien, il s'agit de prendre en compte la valeur réelle et non la valeur nominale, monétaire, des bénéfices, jusque là ça me semble clair, même si la phrase un peu redondante en traduisant plus ou moins mot à mot, ça passe mieux en anglais à vrai dire) À partir de là, il explique que si l'on tient compte l'utilité marginale décroissante de la monnaie (ça je comprends le principe général, selon lequel chaque unité de valeur supplémentaire obtenue procure une utilité moindre que la précédente) on ne peut pas déterminer de taux précis pour l'imposition. Je vous retranscris le passage sur lequel je bloque: "Depending on the way in which the marginal utility of money diminishes, the principle may recommend progressive, proportionate or even regressive taxation. Taxation is progressive if the average rate increases with income, proportionnate if the average rate remains constant as income increases, and regressive if the average rate decreases with the income." Ça vous paraitra sans doute simple, mais je suis malheureusement dans le flou. J'essaie de visualiser, je me représente à chaque fois une courbe d'utilité et une courbe d'évolution du revenu ; dans les cas 1 et 3 elles s'écartent l'une de l'autre (mais inversement???), dans le 2e elles conservent un rapport constant. Ce n'est pas clair et je ne comprends pas le lien entre ces évolutions et les choix de taux d'imposition. Si quelqu'un pouvait m'expliquer ce que ça signifie, je lui en serai très reconnaissant! Je vous remercie beaucoup par avance, Bonne continuation à tous, Quentin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Ajouter un commentaire :

-

Créez un compte

en 3 secondes


INSCRIPTION

Connectez vous

ici


CONNEXION

Répondez au sujet : Petite question sur les taux marginaux décroissants !

Dernier message :
Bonsoir à tous, Je ne suis pas économiste et les maths sont bien loin désormais, mais je dois néanmoins faire un petit travail de théorie fiscale, et j'aurais besoin d'une petite aide pour comprendre un point dans le bouquin que j'utilise (qui est en anglais ce qui n'arrange pas les choses) Le passage traite des critères de justification employés habituellement pour juger les impôts (principe du bénéfice, égalité de sacrifice...) et en gros, l'auteur critique le principe du bénéfice (selon lequel le citoyen contribue aux charges publiques en proportion des bénéfices qu'il retire de l'existence des institutions et de l'action du gouvernement) en expliquant qu'il est imprécis et ne permet pas vraiment de choisir un taux adéquat. Je vous présente le point qui me pose un problème de compréhension : D'abord l'auteur explique que la signification pertinente du principe du bénéfice n'est pas que chacun devrait payer un montant proportionnel aux bénéfices perçus, mais qu'il devrait être chargé, en termes réels, en proportion des bénéfices reçus (si je comprends bien, il s'agit de prendre en compte la valeur réelle et non la valeur nominale, monétaire, des bénéfices, jusque là ça me semble clair, même si la phrase un peu redondante en traduisant plus ou moins mot à mot, ça passe mieux en anglais à vrai dire) À partir de là, il explique que si l'on tient compte l'utilité marginale décroissante de la monnaie (ça je comprends le principe général, selon lequel chaque unité de valeur supplémentaire obtenue procure une utilité moindre que la précédente) on ne peut pas déterminer de taux précis pour l'imposition. Je vous retranscris le passage sur lequel je bloque: "Depending on the way in which the marginal utility of money diminishes, the principle may recommend progressive, proportionate or even regressive taxation. Taxation is progressive if the average rate increases with income, proportionnate if the average rate remains constant as income increases, and regressive if the average rate decreases with the income." Ça vous paraitra sans doute simple, mais je suis malheureusement dans le flou. J'essaie de visualiser, je me représente à chaque fois une courbe d'utilité et une courbe d'évolution du revenu ; dans les cas 1 et 3 elles s'écartent l'une de l'autre (mais inversement???), dans le 2e elles conservent un rapport constant. Ce n'est pas clair et je ne comprends pas le lien entre ces évolutions et les choix de taux d'imposition. Si quelqu'un pouvait m'expliquer ce que ça signifie, je lui en serai très reconnaissant! Je vous remercie beaucoup par avance, Bonne continuation à tous, Quentin

Partagez cette page :




© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs