Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

OlivierFore

Baisse des taux d'intérêt

2 messages dans ce sujet

Bonjour,

Je viens de lire sur un magazine en ligne que les taux d'intérêt ont encore baissé et encore mieux,  la situation pourrait durer. Pour ma part, je trouve que c'est une excellente nouvelle car avec des taux d'intérêt si attractifs, c'est la meilleure occasion pour emprunter, surtout si on a un projet précis qu'on souhaite concrétiser (genre construire une maison, faire une rénovation, acheter une moto...). Ceux qui ont déjà emprunté pourront quant à eux renégocier leur emprunt auprès de la banque. Mais bon, pour économiser davantage, l'idéal serait de demander un nouveau prêt auprès d'un nouvel établissement (moi j'en ai trouvé des offres intéressantes sur Moneybanker mais si vous avez d'autres suggestions, n'hésitez pas). C'est une bonne nouvelle non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Certes c'est une bonne nouvelle. Mais pas sans risques pour l'économie qui malgré tout peine à redémarrer. La politique monétaire expansive qui vise à augmenter la quantité de monnaie en circulation grâce à des taux d'intérêt faibles et le quantitative easing (pour distribuer plus de crédits: un des seuls moyens de création monétaire) est mise en oeuvre afin d'augmenter l'inflation qui est seulement à 0,5% en France.

Malgré cette bonne volonté les banques ne prêtent pas si facilement aux ménages et aux entreprises qui sont devenus peu solvables suite à la crise, et même si les entreprises ont retrouvé des marges acceptables elles n'effectuent pas de crédit pour financer leurs investissements en raison de carnets de commandes peu remplis. Ainsi ces taux d'intérêt faibles sont synonymes d'une économie à la peine, d'une demande globale (consommation et investissement) qu'on voudrait supérieure et d'une inflation pas assez forte pour stimuler la production. 

De plus les taux d'intérêt faibles malgré leur attractivité pour les emprunteurs, sont défavorables aux épargnants (pensons au livret A qui se trouve à un taux exceptionnellement bas) mais aussi défavorables à notre monnaie qui tend à se déprécier. En effet les faibles taux d'intérêt font que les capitaux sont désormais faiblement rémunérés en France, dès lors les capitaux vont se placer dans des pays plus attractifs. Conséquences: notre monnaie est moins demandées et donc son prix (son cours) baisse. Alors oui cela permet d'augmenter notre compétitivité à l'étranger mais nos importations deviennent mécaniquement plus chères, autant pour les consommateurs, que pour les producteurs qui voient leurs importations de consommations intermédiaires augmenter.

Bref des taux d'intérêt faibles peuvent cacher bien des vices...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ajouter un commentaire :

-

Créez un compte

en 3 secondes


INSCRIPTION

Connectez vous

ici


CONNEXION

Répondez au sujet : Baisse des taux d'intérêt !

Dernier message :

Certes c'est une bonne nouvelle. Mais pas sans risques pour l'économie qui malgré tout peine à redémarrer. La politique monétaire expansive qui vise à augmenter la quantité de monnaie en circulation grâce à des taux d'intérêt faibles et le quantitative easing (pour distribuer plus de crédits: un des seuls moyens de création monétaire) est mise en oeuvre afin d'augmenter l'inflation qui est seulement à 0,5% en France.

Malgré cette bonne volonté les banques ne prêtent pas si facilement aux ménages et aux entreprises qui sont devenus peu solvables suite à la crise, et même si les entreprises ont retrouvé des marges acceptables elles n'effectuent pas de crédit pour financer leurs investissements en raison de carnets de commandes peu remplis. Ainsi ces taux d'intérêt faibles sont synonymes d'une économie à la peine, d'une demande globale (consommation et investissement) qu'on voudrait supérieure et d'une inflation pas assez forte pour stimuler la production. 

De plus les taux d'intérêt faibles malgré leur attractivité pour les emprunteurs, sont défavorables aux épargnants (pensons au livret A qui se trouve à un taux exceptionnellement bas) mais aussi défavorables à notre monnaie qui tend à se déprécier. En effet les faibles taux d'intérêt font que les capitaux sont désormais faiblement rémunérés en France, dès lors les capitaux vont se placer dans des pays plus attractifs. Conséquences: notre monnaie est moins demandées et donc son prix (son cours) baisse. Alors oui cela permet d'augmenter notre compétitivité à l'étranger mais nos importations deviennent mécaniquement plus chères, autant pour les consommateurs, que pour les producteurs qui voient leurs importations de consommations intermédiaires augmenter.

Bref des taux d'intérêt faibles peuvent cacher bien des vices...


Partagez cette page :




© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs