Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

Athena

Exercice de pensée sur la monnaie

2 messages dans ce sujet

Bonjour,

Dans le but de comprendre les fondements de la monnaie, j'essaie de trouver une réponse à ce petit exercice de pensée.

Imaginez une île isolée, peuplée par 3 habitant: un cultivateur, un forgeron et un charpentier.
Une utilisation de leurs compétences à temps partiel et du troc peur permettent de vivre et d'échanger des biens de première nécessité.  Chacun ayant besoin des compétences des autres.

Afin de simplifier leur échanges (allez échanger des kilos de nourriture contre des semaines de travail pour construire un habitation, qui nécessite pour sa fabrication de nombreux outils...) ils décident de mettre sur pied une forme de monnaie (sous forme de précieux petits coquillages rouges, par exemple).

Qui, quoi, comment !?!

C'est un exercice simplifié à l'extrême, mais j'en espère beaucoup afin de comprendre les bases du mécanisme, et de le faire évoluer de manière claire et simple ensuite (avec des banques, par exemple).

 

Questions :

1) Pour initier de système, une forme "d'état" est-il nécessaire ?  Une monnaie doit-elle être créée par un état ?  Auquel cas, il serait formé par l'assemblée des 3 habitants.

2) Qui "produirait" ces coquillages rouges ?  Chacun en récolterait-il petit à petit, ou cela doit-il faire partir d'une récolte organisée et surveillée par l'état ?

3) En quelle quantité ces coquillages doivent-ils être récoltés ?  Quantité limitée, ou ramassage maximal chaque semaine ?

4) Comment seraient distribués à chacun les coquillage au fur et à mesure de leur production ?

5) Quels seraient les mécanismes à mettre en oeuvre et les complications possibles ?

6) Quel est le lien entre la richesse de l'île (quantité de biens utilisables existants à un moment donnée) et la quantité de coquillages en circulation ?

 

J'avoue ne pas avoir de vue d'ensemble du système, aussi primitif soit-il...

Auriez-vous des idées ou références à ce sujet ?

 

Merci d'avance pour votre aide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Salut Athéna, je ne suis pas un fin connaisseur de l'économie mais je vais essayer de donner des morceaux de réponses ou de réflexion.

1) Je pense que l'état n'est pas nécessaire si la monnaie est un matériaux rare (comme l'or) car il n'y a pas de création monétaire ultérieure à la désignation initiale de la valeur de la monnaie en question. En revanche dans le cas d'une monnaie fiduciaire (dont la valeur nominale est supérieure à la valeur intrinsèque) comme les billets ou les coquillages, sa création doit être gérée par une structure de confiance (comme un état) pour différentes raisons que j'expliquerai un peu plus loin.

2,3,4...) Pour que la valeur de la monnaie soit cohérente il ne faut pas qu'on la trouve au coin de la rue.

Par exemple disons qu'un kilo de blé vaut une épée et qu'on établisse au moment de la création monétaire qu'un kilo de blé vaut 1 coquillage. L'agriculteur achète une épée au forgeron, ce dernier gagne 1 coquillage. Il l'utilise pour se payer une charpente et le charpentier se paye un kilo de blé.

Jusque la tout va bien, maintenant mettons que chacun récupère 10 coquillages sur la plage, l'agriculteur veut acheter 10 épées mais le forgeron ne peut en produire qu'une, le forgeron veut se payer 10 charpentes mais le charpentier ne peut pas en réaliser autant ect, la demande augmente mais pas l'offre donc les prix augmentent jusqu’à ce que la demande coïncide avec la production de chacun pour équilibrer les échanges puisque un kilo de blé vaut toujours une épée qui vaut une charpente.

Dans le cas présent le prix d'une épée deviendra 10 coquillages. C'est l'inflation ! Le problème c'est que si quelqu'un avait économisé 5 coquillages en vendant sa production, avant inflation il pouvait acheter 5 épées, maintenant il ne peut même plus en acheter une. L'inflation ruine la valeur de l'épargne.

Un autre problème peut-être rencontré, dans mon exemple tout le monde récupère 10 coquillage mais si une seule personne en récupère 10 et les autres 0, il va pouvoir acheter la production des autres au prix d'origine avant que les prix montent, il sera donc le seul à avoir profiter de l'inflation et aura volé des richesses aux autres.

Pour revenir au 1) on a deux manières d'obtenir une monnaie cohérente:

a) On choisit un matériau rare et difficile à obtenir comme les métaux précieux, ce qui assure une stabilité. Dans ce cas pas besoin d'état ou autre structure puisqu'il n'y a pas de création monétaire.

b) On choisit de la créer de toutes pièces (monnaie fiduciaire) et on axe la quantité produite au cours du temps sur l'évolution de la production de biens et services.

Avec la monnaie fiduciaire, si sa création n'est pas contrôlée par un organe de confiance, n'importe qui peut créer de la monnaie dans son coin et organiser l'inflation.

La quantité de monnaie créée initialement représente la valeur du patrimoine (les biens matériels des 3 types) plus la valeur de leur production sur une période d'un an.

Lorsqu'on crée de la monnaie fiduciaire ultérieurement à la création initiale, on veut éviter l'inflation ou la déflation (donc qu'elle perde de la valeur ou qu'elle en gagne) car ça impacterait l'épargne, ainsi la quantité créée doit correspondre à l'augmentation de la production.

Exemple:

l'agriculteur possède une maison et produit 1kg de blé par an

Le forgeron possède une maison et produit 1 épée par an

Le charpentier possède une maison et construit une charpente par an

(c'est pas très réaliste mais au moins c'est simple ^^)

Dans leurs échanges habituels 1kg de blé=une charpente=1épée et 1 maison=5kg de blé

On choisit une valeur de 1 coquillage=1kg de blé donc on crée 18 coquillages en tout (6 par personne)

Si l'année suivante chacun a doublé sa production annuelle on devra créer 1 coquillage pour le kg de blé supplémentaire, 1 pour l'épée... ect donc on créera 3 coquillages supplémentaires pour s'aligner sur la hausse de la production. Si on n'en crée moins il y aura une déflation et si on en crée plus il y aura de l'inflation.

Concernant le partage des 3 coquillages que l'on vient de créer, la c'est simple puisque tout le monde a augmenté sa prod au même niveau donc tout le monde a droit à un coquillage. En revanche si la croissance n'est pas répartie de façon homogène entre les acteurs je ne sais pas comment on fait. Si un seul des 3 augmente sa production (ex l'agriculteur) on ne peut pas lui donner l'ensemble de la création monétaire sinon les autres n'auraient pas assez de monnaie pour acheter le surplus de prod° et l'agriculteur aurait plus de monnaie mais il ne pourrait rien en faire puisque le forgeron et le charpentier ne produisent pas plus. La ça devient compliqué !!

Bref je viens de me relire et j'avoue que c'est un peu brouillon mais bon c'est pas facile comme exercice :roll: Je ne suis pas du tout sure de la justesse de mes réponses donc toutes les précisions/corrections seront les bienvenues !

Bonne soirée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ajouter un commentaire :

-

Créez un compte

en 3 secondes


INSCRIPTION

Connectez vous

ici


CONNEXION

Répondez au sujet : Exercice de pensée sur la monnaie !

Dernier message :

Salut Athéna, je ne suis pas un fin connaisseur de l'économie mais je vais essayer de donner des morceaux de réponses ou de réflexion.

1) Je pense que l'état n'est pas nécessaire si la monnaie est un matériaux rare (comme l'or) car il n'y a pas de création monétaire ultérieure à la désignation initiale de la valeur de la monnaie en question. En revanche dans le cas d'une monnaie fiduciaire (dont la valeur nominale est supérieure à la valeur intrinsèque) comme les billets ou les coquillages, sa création doit être gérée par une structure de confiance (comme un état) pour différentes raisons que j'expliquerai un peu plus loin.

2,3,4...) Pour que la valeur de la monnaie soit cohérente il ne faut pas qu'on la trouve au coin de la rue.

Par exemple disons qu'un kilo de blé vaut une épée et qu'on établisse au moment de la création monétaire qu'un kilo de blé vaut 1 coquillage. L'agriculteur achète une épée au forgeron, ce dernier gagne 1 coquillage. Il l'utilise pour se payer une charpente et le charpentier se paye un kilo de blé.

Jusque la tout va bien, maintenant mettons que chacun récupère 10 coquillages sur la plage, l'agriculteur veut acheter 10 épées mais le forgeron ne peut en produire qu'une, le forgeron veut se payer 10 charpentes mais le charpentier ne peut pas en réaliser autant ect, la demande augmente mais pas l'offre donc les prix augmentent jusqu’à ce que la demande coïncide avec la production de chacun pour équilibrer les échanges puisque un kilo de blé vaut toujours une épée qui vaut une charpente.

Dans le cas présent le prix d'une épée deviendra 10 coquillages. C'est l'inflation ! Le problème c'est que si quelqu'un avait économisé 5 coquillages en vendant sa production, avant inflation il pouvait acheter 5 épées, maintenant il ne peut même plus en acheter une. L'inflation ruine la valeur de l'épargne.

Un autre problème peut-être rencontré, dans mon exemple tout le monde récupère 10 coquillage mais si une seule personne en récupère 10 et les autres 0, il va pouvoir acheter la production des autres au prix d'origine avant que les prix montent, il sera donc le seul à avoir profiter de l'inflation et aura volé des richesses aux autres.

Pour revenir au 1) on a deux manières d'obtenir une monnaie cohérente:

a) On choisit un matériau rare et difficile à obtenir comme les métaux précieux, ce qui assure une stabilité. Dans ce cas pas besoin d'état ou autre structure puisqu'il n'y a pas de création monétaire.

b) On choisit de la créer de toutes pièces (monnaie fiduciaire) et on axe la quantité produite au cours du temps sur l'évolution de la production de biens et services.

Avec la monnaie fiduciaire, si sa création n'est pas contrôlée par un organe de confiance, n'importe qui peut créer de la monnaie dans son coin et organiser l'inflation.

La quantité de monnaie créée initialement représente la valeur du patrimoine (les biens matériels des 3 types) plus la valeur de leur production sur une période d'un an.

Lorsqu'on crée de la monnaie fiduciaire ultérieurement à la création initiale, on veut éviter l'inflation ou la déflation (donc qu'elle perde de la valeur ou qu'elle en gagne) car ça impacterait l'épargne, ainsi la quantité créée doit correspondre à l'augmentation de la production.

Exemple:

l'agriculteur possède une maison et produit 1kg de blé par an

Le forgeron possède une maison et produit 1 épée par an

Le charpentier possède une maison et construit une charpente par an

(c'est pas très réaliste mais au moins c'est simple ^^)

Dans leurs échanges habituels 1kg de blé=une charpente=1épée et 1 maison=5kg de blé

On choisit une valeur de 1 coquillage=1kg de blé donc on crée 18 coquillages en tout (6 par personne)

Si l'année suivante chacun a doublé sa production annuelle on devra créer 1 coquillage pour le kg de blé supplémentaire, 1 pour l'épée... ect donc on créera 3 coquillages supplémentaires pour s'aligner sur la hausse de la production. Si on n'en crée moins il y aura une déflation et si on en crée plus il y aura de l'inflation.

Concernant le partage des 3 coquillages que l'on vient de créer, la c'est simple puisque tout le monde a augmenté sa prod au même niveau donc tout le monde a droit à un coquillage. En revanche si la croissance n'est pas répartie de façon homogène entre les acteurs je ne sais pas comment on fait. Si un seul des 3 augmente sa production (ex l'agriculteur) on ne peut pas lui donner l'ensemble de la création monétaire sinon les autres n'auraient pas assez de monnaie pour acheter le surplus de prod° et l'agriculteur aurait plus de monnaie mais il ne pourrait rien en faire puisque le forgeron et le charpentier ne produisent pas plus. La ça devient compliqué !!

Bref je viens de me relire et j'avoue que c'est un peu brouillon mais bon c'est pas facile comme exercice :roll: Je ne suis pas du tout sure de la justesse de mes réponses donc toutes les précisions/corrections seront les bienvenues !

Bonne soirée !


Partagez cette page :




© Ecossimo 2017 - Contact - Annonceurs