Accueil > Revenus et Consommation > Consommation des ménages

Consommation des ménages

La rareté des ressources étant une caractéristique fondamentale des sociétés, il existe une contrainte d’équilibre : Ressources = Emplois. Pour respecter cette contrainte d’équilibre, un ménage, comme tous les agents économiques(État, entreprises) doit établir son budget.

hausse-consommation-menages-282643-jpg_169603

La notion de consommation

Consommation : opération par laquelle les ménages utilisent une partie de leur revenu disponible + le crédit à la consommation + les b&s(biens et services) mis gratuitement ou quasi gratuitement à leur disposition par les administrations, afin de satisfaire leurs besoins économiques.

La consommation implique la destruction instantanée ou progressive :

– lorsqu’elle est instantanée, on dit qu’elle est “finale” :
consommation finale : utilisation par les ménages de b&s qui ne sont pas destinés à produire d’autres biens.
– lorsqu’elle est progressive, on dit qu’elle est “intermédiaire” :
consommation intermédiaire : le produit est consommé par l’entreprise au cours du cycle de fabrication d’un autre produit.

La mesure de la consommation

– Principaux instruments d’analyse
– Taux de consommation = (Consommation des ménages / PIB) X 100
– Propension moyenne à consommer = C° des ménages / Y des ménages(Y = revenu)
– Propension marginale à consommer = variation de la C° / variation du Y

– Évaluation de la consommation en € courants et en € constants
– Évaluation de la consommation en € courants

Les prix courants sont les prix pratiqués au cours de la période considérée : les prix sur les étiquettes. L’évolution de la consommation est présentée en € constants afin de pouvoir comparer les valeurs exprimées par rapport à une année de base.

“En € constants” signifie que l’on tient compte de l’inflation en calculant le rapport suivant :
Indice de progression de la consommation en € courants pendant la période considérée / Indice des prix x 100.

Par ce calcul, on a tenu compte de l’inflation en l’éliminant, c’est-à-dire en divisant la progression de la consommation(exprimée en indice) par la progression des prix(exprimée en indice).

L’évolution de la consommation des ménages

L’augmentation rapide de la consommation est un phénomène récent. Avant le XIXème siècle, la consommation et le niveau de vie étaient très bas pour la grande majorité de la population qui devait se contenter d’un “minimum vital”. Depuis deux siècles, le niveau de la consommation a été multiplié par 15, malgré les périodes de guerre et de crise économique.

Depuis la deuxième guerre mondiale, la consommation n’a cessé d’augmenter, mais c’est la période 45-75, connue sous le nom de “Trente Glorieuses” qui restera caractérisée par la plus forte augmentation de la consommation, correspondant à une augmentation de la production de 5 à 6% en moyenne annuelle.

La France est entrée pendant cette période dans l’ère de la consommation de masse.

A partir de 74, la crise économique provoque un ralentissement de la progression de la consommation qui se poursuivra durant la décennie 80.

Évolution de la structure de la consommation

La structure de la consommation est représentée par la part des différentes dépenses au cours d’une année donnée. Les dépenses sont réparties par poste budgétaire, chaque poste correspondant à l’une des grandes fonctions de consommation(alimentation, habillement, etc.).

Biens essentiels, biens non essentiels

Les biens essentiels correspondent aux besoins indispensables à la vie courante ; il sont les premiers à être satisfaits. Le niveau des dépenses qui leur sont consacrées reste relativement stable, ils sont peu sensibles aux variations de revenu ; on dit qu’ils ont une faible élasticité par rapport au revenu, c’est-à-dire qu’ils seront achetés quel que soit le niveau du revenu(ex : médicaments).

Les biens non essentiels correspondent aux besoins satisfaits après les besoins essentiels. Ils sont au contraire très sensibles à l’accroissement du revenu : on dit qu’ils ont une forte élasticité par rapport au revenu, c’est-à-dire qu’ils seront davantage achetés lorsque le revenu augmente(ex : produits de luxe).

Les causes de l’évolution des postes de consommation

L’évolution de la consommation diffère suivant les postes de consommation :

– croissance faible : les postes alimentation, habillement, équipement du logement sont favorisés ;
– croissance soutenue : les postes transports, loisirs et surtout santé, augmentent.


Notez cet article :
Consommation des ménages 4.27/5 - 22 votes

Auteur : Ecossimo


Commentaires :






Voir la librairie de l'économie :



Rejoignez
la communauté
Ecossimo

+ de 100 000 membres

+ le guide de l'économie offert


Vous et l'économie ?