Accueil > Actualité Economique > Créer une EURL, le meilleur choix pour un gérant solitaire ?

Créer une EURL, le meilleur choix pour un gérant solitaire ?

 

Comment choisir son statut de société unipersonnelle

Comment choisir son statut de société unipersonnelle ?

 

Aujourd’hui quasiment tous les types de sociétés commerciales (SARL, SAS, etc.) peuvent être constitués en solitaire.

 

On parle dans ces cas là, d’associé unique, qui peut selon son bon vouloir se proclamer gérant de la structure et bénéficier des pleins pouvoirs de décision et de gestion dans l’entreprise.

 

A l’inverse, il est libre de déléguer cette tâche à un tiers qui sera assujetti au régime de travailleur salarié pour le compte de la société.

 

Opter pour tel ou tel statut juridique lorsque vous vous lancez dans l’aventure entrepreneuriale revient à combiner différents critères entre eux. Une combinaison complexe et décisive.

 

Créer une EURL convient par exemple à un entrepreneur qui souhaite conserver la capacité à s’associer à un (ou plusieurs) tiers à court, moyen ou long terme avec simplicité par exemple. Une particularité qui est impossible dans le cas d’une EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée).

Créer une EURL, une EIRL ou une SASU : l’entrepreneuriat en solitaire

 

Le choix du statut va avoir un impact considérable sur plusieurs points relatifs à la vie de l’entreprise et du dirigeant. Il influence sa capacité de développement et d’adaptation au marché, le mode de fonctionnement et de gestion.

 

Pour le dirigeant, le statut va définir son régime fiscal, sa couverture sociale ainsi que la relation et les rapports de pouvoirs entre associés. En plus de ces facteurs intangibles, le choix du statut doit s’accorder avec les objectifs précis du porteur de projet.

 

Certains vont opter pour une entreprise qui présente le plus de facilité dans la transmission du capital à ses héritiers : créer une EURL convient tout à fait à cette option.

Créer une SASU

D’autres préféreront plus de liberté quant à la gestion de leur future structure et opteront par exemple pour une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) qui permet au dirigeant de rédiger les statuts comme bon lui semble.

 

Attention toutefois, cette liberté implique d’être très précis et d’avoir des connaissances en matière de droit des affaires. Il est fortement conseillé d’avoir recours à un juriste spécialisé dans ces cas-là.

 

Retrouvez toutes les informations relatives à cette forme juridique sur ce site.

 

Créer une EURL

Créer une EURL est réservé aux créateurs ambitieux en solitaire qui souhaitent bénéficier de la crédibilité apportée par une forme sociétale aux yeux des futurs partenaires.

 

La capacité à afficher le capital social de l’entreprise est une garantie dans le monde des affaires. Créer une EURL est le choix de nombreux entrepreneurs qui se lancent en solitaire tout en voulant garder une opportunité d’expansion à terme.

 

Elle permet facilement de céder des parts sociales à un tiers pour se constituer en SARL par la suite et développer l’activité. Le dirigeant peut jouir du régime fiscal à l’IR (majorité des cas) ou à l’IS. A noter qu’une fois le régime à l’IS choisi, cette action est irrévocable.

 

Elle permet à son associé unique de bénéficier, en principe, de la limitation de sa responsabilité commerciale et sociale. Même si dans les faits, les créanciers demandent aux entrepreneurs des garanties personnelles avant d’octroyer des aides.

Créer une EIRL

Un point auquel l’entreprise individuelle à responsabilité limitée répond parfaitement. N’étant pas considérée comme une société à proprement dit, elle est la seule forme juridique qui assure une isolation du patrimoine personnel.

 

Ce dernier est dissocié du capital de l’entreprise et ne peut être engagé dans l’exploitation commerciale de l’entreprise individuelle. C’est la caractéristique principale de cette forme d’entreprise.

 

Dans la plupart des cas assimilée au régime d’imposition à l’IR, elle n’est donc pas soumise aux taxes sur les plus-values.

 

Consultez plus d’informations pour vous aider à choisir le statut qui vous convient en cliquant ici.

 


Notez cet article :
Créer une EURL, le meilleur choix pour un gérant solitaire ? 4.19/5 - 21 votes

Auteur : Ecossimo


Commentaires :






Voir la librairie de l'économie :



Rejoignez
la communauté
Ecossimo

+ de 100 000 membres

+ le guide de l'économie offert


Vous et l'économie ?