Accueil > Financement > Epargne et Besoin en Financement des Ménages

Epargne et Besoin en Financement des Ménages

Le système financier, composé principalement du système bancaire et du marché financier, a pour fonction de mettre en relation ceux qui disposent de capitaux et ceux qui en manquent, c’est-à-dire ceux qui ont une capacité et ceux qui ont un besoin de financement.

financement

Le marché boursier fait son apparition dès l’antiquité avec le lancement du commerce maritime. C’est en Italie, au XVe siècle, que le capital réuni se divise en parts ou valeurs mobilières, et c’est à Anvers que des marchands italiens créent la première bourse.

Puis des compagnies se forment avec le développement du commerce européen, notamment la Compagnie des Indes occidentales. Ces compagnies étaient financées par différents propriétaires de parts qu’on appelle aujourd’hui “actions”.

En France, c’est en 1804 que le code Napoléon permet de mobiliser les capitaux en garantissant l’épargne collectée. Des sociétés anonymes se créent. La Bourse est reconnue et s’installe en 1826 au palais Brongniart à Paris.

Epargne et Besoin en Financement des Ménages

Ce sont les ménages, qui, dans l’ensemble, ont des capacités de financement supérieures à leurs besoins, qui financent les entreprises qui ont, elles, des besoins supérieurs à leurs capacités de financement.

Mais les possibilités des ménages, leur épargne, sont insuffisantes pour couvrir tous les besoins de financement des entreprises ; le besoin de financement qui n’est pas couvert par l’épargne des ménages est assuré par la création monétaire.

Les besoins de financement de l’appareil productif français sont donc couverts par :

– l’épargne des ménages résidents

– l’épargne des ménages non résidents (épargne étrangère)

– la création monétaire.

 

Capacité et besoin de financement des ménages

 

La capacité de financement des ménages : le financement interne

L’épargne des ménages est déterminée par :

– le revenu : plus le revenu est élevé, plus, à priori, les ménages peuvent épargner ;

– le taux d’intérêt : les ménages déterminent d’abord le niveau de leur consommation d’après leur revenu puis évaluent leur capacité à épargner.

Le taux d’intérêt n’a donc pas de rôle décisif, il oriente simplement le choix de l’épargne. Il peut cependant s’il est très élevé favoriser l’épargne.

– la conjoncture :

En période d’inflation, la valeur réelle des dettes diminue(les prix augmentant, le salaire augmente pour une charge de remboursement identique), les ménages vont donc épargner davantage pour pouvoir investir à moindre frais

En période de désinflation, la valeur réelle des dettes reste stable, le pouvoir d’achat des ménages ne s’améliore pas, voire diminue en raison du chômage : l’épargne a tendance à régresser(elle peut se remettre à augmenter si la politique dite de rigueur s’accompagne d’une récession durable) ;

– la fiscalité : l’État cherche à favoriser l’épargne par des avantages fiscaux. L’État favorise l’épargne longue, donc l’épargne mobilière, celle qui va servir l’appareil productif français.

 

Le besoin de financement des ménages : le financement externe

Les ménages ont besoin de financement pour :

– l’achat de logement

– l’achat de biens de consommation.

L’emprunt bancaire permet de répondre à ce besoin de financement dans la mesure où les ménages disposent :

– d’un apport personnel

– des capacités de remboursement du capital et des intérêts.


Notez cet article :
Epargne et Besoin en Financement des Ménages 4.81/5 - 21 votes




Auteur : Ecossimo


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez une fois par mois toutes les actualités de l'économie dans votre mail !

Merci de votre inscription !






Voir la librairie de l'économie :



Rejoignez
la communauté
Ecossimo

+ de 100 000 membres

+ le guide de l'économie offert


Vous et l'économie ?