Accueil > Actualité Economique > FIP : investir dans des PME Outre-mer, corses ou hexagonales et réduire son impôt

FIP : investir dans des PME Outre-mer, corses ou hexagonales et réduire son impôt



Les FIP sont des Fonds d’Investissement de Proximité ayant pour vocation de permettre à des particuliers de financer des PME en Outre-mer, en Corse ou dans l’Hexagone tout en réduisant leur impôt sur le revenu.

Le FIP Outre-mer

Les FIP Outre-mer sont des dispositifs fiscaux particulièrement attractifs afin d’inciter les particuliers en Métropole à investir dans des PME des DOM-TOM. En contrepartie de la souscription à un FIP Outre-mer, l’investisseur métropolitain bénéficie d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 38% des fonds investis.

L’investissement étant plafonné à 24 000 euros pour les investisseurs mariés ou pacsés, la réduction d’impôt peut donc atteindre 9 120 euros. Quant aux investisseurs célibataires, leur investissement étant plafonné à 12 000 euros, leur réduction d’impôt peut atteindre 4 560 euros.

Ce taux de réduction d’impôt élevé vise à compenser le faible niveau de l’investissement privé en Outre-mer. Ce qui est d’autant préjudiciable pour les entreprises des DOM-TOM qu’elles doivent payer leurs matériels d’exploitation environ 25% plus chers qu’en Métropole.  Plus d’info ici.

Le FIP Corse

Les FIP Corse proposent aux investisseurs le même bénéfice fiscal qu’avec les FIP Outre-mer, à savoir 38% de réduction d’impôt en contrepartie d’un investissement dans des PME corses.

Ils constituent les fonds d’investissement de proximité les plus prisés des investisseurs.

Malheureusement, ces fonds pâtissent d’une saturation du marché relativement limité de la Corse. En effet, avec une superficie d’à peine 8 680 km² et une population de seulement 330 000 habitants, il ne resterait plus que peu de PME corses offrant de réelles opportunités d’investissement. Plus d’info ici.

Le FIP de droit commun

Les FIP hexagonaux, dits de droit commun, ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 25%, en contrepartie d’un investissement dans des PME métropolitaines hors corses.

La loi de finances 2018 est venue compenser la suppression du dispositif ISF-PME en accordant une réduction d’impôt sur le revenu bonifiée à 25% pour toute souscription à un Fonds d’Investissement de Proximité de droit commun.

Nos PME ont effectivement besoin de ces flux provenant des investisseurs privés pour accélérer leur croissance et ces véhicules, créés il y a bientôt 15 ans, sont idéals pour renforcer les fonds propres de ces entreprises. Pour les particuliers, ils offrent un accès simple au marché du non coté et un outil intéressant de diversification de portefeuille, le tout en bénéficiant d’un avantage fiscal attractif.

Les risques et conditions

Un investissement dans un FIP Outre-mer, FIP Corse ou FIP de droit commun peut potentiellement vous faire perdre jusqu’à la totalité des capitaux investis.

De plus, la réduction d’impôt n’est valable qu’à la condition que les fonds placés restent bloqués pendant une durée de 5 ans minimum (cette durée minimale de conservation des titres étant souvent plus longue).


Notez cet article :
FIP : investir dans des PME Outre-mer, corses ou hexagonales et réduire son impôt 4.23/5 - 22 votes

Auteur : Ecossimo Team


Commentaires :






Une question ?

Posez la sur le forum Ecossimo !


Vous et l'économie ?


Cadeau : Recevez vos Cours d'économie Gratuits !

Inscription réussie !