Accueil > Marché > Le fonctionnement du Marché

Le fonctionnement du Marché

Le marché est le lieu de rencontre d’une Offre et d’une Demande de bbiens et services. Généralement, l’échange s’effectue sur le marché au moyen d’un bien particulier, la monnaie.

Fotolia_1263411_S

Ainsi, par l’intermédiaire de la monnaie, le marché fixe un prix permettant d’équilibrer l’O et la D du bien ou du service concerné.

Le fonctionnement du marché d’après les libéraux

Il est dit que « le marché » fixe un prix, il ne s’agit donc pas d’un agent précis mais de l’ensemble des agents : certains demandent des biens, d’autres les offrent; c’est l’équilibre entre cette demande et cette offre qui détermine le prix du bien. La monnaie permet donc d’équilibrer la D et l’O.

D’après l’économiste classique, Jean Baptiste Say, économiste français, 1767-1832, “la monnaie n’est qu’un voile qui recouvre un troc”, puisque “toute offre crée sa propre demande”. Autrement dit, la monnaie ne joue qu’un seul rôle selon les classiques(dits libéraux), celui de permettre l’équilibre entre l’offre et la demande.

D’après les néoclassiques (les classiques actuels), il faut laisser les différents agents libres de demander et d’offrir ce qu’ils veulent de telle manière que le marché fonctionne correctement et qu’il puisse évoluer de telle sorte que de nouvelles demandes suscitent de nouvelles offres de b&s.

Liberté et rationalité

Dans une économie de marché, caractérisée par une autorégulation(mécanisme autorégulateur : le prix), il est nécessaire de respecter la liberté des agents afin que leur pouvoir d’initiative ne soit pas contraint, voire étouffé.

L’État ne doit donc intervenir, selon les néoclassiques, que lorsque “l’initiative privée est défaillante”.

Le modèle économique néoclassique repose sur l’hypothèse fondamentale que le décideur, qu’il soit un consommateur ou une entreprise, se comporte “rationnellement”, c’est-à-dire qu’il utilise les moyens adaptés à la poursuite d’un objectif. Il faut donc le laisser libre d’agir autant que possible(il ne s’agit évidemment pas de laisser le « renard libre dans un poulailler libre » mais de promouvoir des individus dont le pouvoir d’initiative est protégé et encouragé).

Les individus obéissant au principe de rationalité utilisent au mieux les ressources dont ils disposent. Ils maximisent donc leur “calcul”, c’est-à-dire la méthode utilisée pour atteindre leur but…

Le calcul économique du producteur

Le producteur, agent économique libre et rationnel tel que le décrivent les néoclassiques, cherche à maximiser son profit en fonction de la contrainte de son coût de production. Il est à la recherche d’un optimum de production.

L’entreprise face au marché : quelle quantité produire ? A quel prix ?

Les déterminants du prix

– L’Offre représente la quantité d’un bien qu’un agent désire vendre sur le marché à un prix donné.
Sur les différents marchés, les offreurs sont les ménages et les entreprises :
– les ménages offrent du travail (W) et de l’épargne(S) ;
– les entreprises offrent essentiellement des biens et services marchands.

L’Offre est fonction du prix de vente : l’Offre est normalement une fonction croissante du prix : plus le prix d’un produit est élevé, plus(pour un coût de production donné) il est intéressant pour un producteur d’en vendre, son bénéfice croissant avec le prix.

L’Offre est élastique par rapport au prix :
e O/P = Taux de variation de l’O / Taux de variation du prix


Notez cet article :
Le fonctionnement du Marché 4.19/5 - 21 votes

Auteur : Ecossimo


Commentaires :






Voir la librairie de l'économie :



Rejoignez
la communauté
Ecossimo

+ de 100 000 membres

+ le guide de l'économie offert


Vous et l'économie ?