Accueil > Actualité Economique > L’immatriculation d’une société : des étapes clé à suivre

L’immatriculation d’une société : des étapes clé à suivre



La création d’une entreprise aujourd’hui implique un certain nombre de formalités qui permet aux propriétaires d’entreprises d’exercer en toute légalité leurs activités. L’immatriculation d’une société fait donc partie de ces formalités. Elle est même le moyen primordial d’ouverture d’une entreprise. Elle permet aux entreprises et sociétés commerciales ou individuelles d’être assujetti à des droits et obligations liés à l’exploitation de leurs activités auprès des institutions compétentes (les greffes des tribunaux de commerce, principalement). Vous pouvez pour obtenir un extrait de KBIS vous adresser à un site comme https://www.extrait-de-kbis.net/ par exemple.

Pourquoi immatriculer sa société ?

La domiciliation de son entreprise est primordiale. Elle donne un statut à vos activités et permet d’identifier les propriétés de votre activité. C’est un passage obligatoire pour tout entrepreneur, qui se fait au niveau du registre de commerce et des sociétés. En effet, l’immatriculation de son entreprise offre de nombreux avantages. Elle permet tout d’abord de donner une personnalité juridique à la société en lui donnant les possibilités et les moyens d’exploiter légalement ses activités.

De plus, elle permet d’informer le public de l’existence de votre entreprise et de la pratique en toute légitimité de ses actions. Par ailleurs, au-delà de multiples raisons, la domiciliation de sa société est un moyen efficace pour trouver facilement un fonds de commerce.

Toutefois, il faut savoir qu’immatriculer sa société donne droit à un numéro SIREN obtenu auprès de l’INSEE et un extrait Kbis délivré par le greffe du tribunal de commerce. Ils vous octroient des devoirs et des droits pour exercer votre activité.

Quelles sont les étapes à suivre pour l’immatriculation de sa société ?

Domicilier son entreprise, c’est l’inscrire dans le registre du commerce et des sociétés (RCS). Pour cela, les sociétés et les entreprises commerciales et individuelles doivent fournir des documents nécessaires à leur enregistrement. Les étapes sont entre autres le choix du statut juridique (soit une entreprise individuelle : EI, SASU, EURL, etc. ; soit une société commerciale qui implique plusieurs individus : SA, SARL, etc.).

Ensuite, le choix du siège social de l’entreprise permet de déterminer votre adresse administrative où vont transiter tous vos courriers. Puis intervient la rédaction du statut, une étape importante qui doit fournir des informations sur le nom de l’entreprise, les noms des associés, les activités à immatriculer, le capital, l’adresse administrative. L’autre étape concerne le placement du capital dans un compte, le montant dépend du statut juridique choisi dès le départ.

Il se fait auprès d’un notaire ou encore une banque contre un document attestant le dépôt. Et enfin, la remise du dossier complet au greffe du tribunal de commerce avec toutes les pièces justificatives (attestation du dépôt des fonds, exemplaires de l’original du statut, adresse administrative etc.).


Notez cet article :
L’immatriculation d’une société : des étapes clé à suivre 4.40/5 - 20 votes

Auteur : Julie


Commentaires :






Une question ?

Posez la sur le forum Ecossimo !


Vous et l'économie ?


Cadeau : Recevez vos Cours d'économie Gratuits !

Inscription réussie !