Accueil > Intervention de l Etat > L’offre de services collectifs

L’offre de services collectifs

L’offre de services collectifs : L’État fournit à la collectivité des services à un prix inférieur à leur coût de production, soit en les produisant lui-même, par l’intermédiaire des services publics, soit en confiant la production au secteur privé subventionné.

header-service

L’État finance cette production au moyen des PO, Prélèvements Obligatoires, sur les ménages et les entreprises.

L’offre publique de services collectifs répond à un triple objectif :

– combler les lacunes du marché.

– faire bénéficier l’économie des effets externes positifs qui leur sont attachés (les infrastructures, la R&D, la protection de l’environnement…).

– les rendre accessible à tous les citoyens, même les plus pauvres : ils sont offerts gratuitement ou à un prix inférieur à leur coût de production (éducation, santé).

L’État est dit “gendarme” lorsqu’il rend certains services collectifs :

– lorsqu’il assure la sécurité des personnes et des biens à l’intérieur du pays à l’aide de la Police et de la Justice

-lorsqu’il défend le territoire national contre toute agression extérieure, à l’aide de la Diplomatie (Affaires étrangères) et de la Défense nationale.

L’État assure d’autres services collectifs(non marchands)

– les services dont l’État assure lui-même la production : enseignement, santé, services culturels (bibliothèques, musées…), recherche (CNRS), équipement, éclairage public, etc.

– les services financés par l’État mais dont la production est assurée par le secteur privé : ainsi , en ce qui concerne les écoles privées sous contrat ou les cliniques, l’État prend en charge une partie du financement (principalement les dépenses de fonctionnement).

La fonction de redistribution : L’État est alors dit “Providence”

La fonction de redistribution de l’État consiste à :

– prélever les cotisations sociales sur les revenus distribués :

revenus salariaux : cotisations salariales (23,7% du salaire brut intégrant les 7,5% de CSG, cotisation sociale généralisée), cotisations patronales (40% du salaire brut)

revenus du capital + revenus de transfert : prélèvement de la CSG.

– les redistribuer sous forme de prestations sociales : retraites, frais médicaux, allocations familiales.


Notez cet article :
L’offre de services collectifs 4.89/5 - 18 votes

Auteur : Ecossimo


Commentaires :






Voir la librairie de l'économie :



Rejoignez
la communauté
Ecossimo

+ de 100 000 membres

+ le guide de l'économie offert


Vous et l'économie ?