Accueil > Société > Quelques informations sont à connaitre pour la prestation compensatoire

Quelques informations sont à connaitre pour la prestation compensatoire

497f2ba967d85cd595499fdbfcd98932.jpg

Lorsque les couples décident de se séparer, c’est l’ensemble du quotidien qui est bouleversé. Il est difficile d’envisager le futur, mais il peut être amélioré grâce à la prestation compensatoire. Cette dernière est tout de même la cible de quelques idées reçues.

Cette fameuse prestation compensatoire n’est pas obligatoire

Le niveau de vie peut rapidement changer d’une année à l’autre à cause d’un divorce par exemple. L’un des deux partenaires se retrouve ainsi dans une situation problématique qui pourrait largement entacher son confort personnel. Il pourra toutefois bénéficier d’une prestation compensatoire qui ne sera pas systématique. Il est important de rappeler qu’elle n’est pas obligatoire, elle fera donc l’objet d’une étude lors de la séparation notamment par le juge.

Le choix du montant peut être décidé par les deux partenaires lors d’un divorce à l’amiable

Cette prestation devient indispensable, car l’un des ex-époux possède un travail alors que l’autre se retrouve par exemple dans une période de chômage particulièrement difficile à supporter que ce soit au niveau du moral ou des finances. En fonction du divorce, il sera possible de jouir d’un certain montant qui pourra être proposé par l’un des partenaires. Dans ce cas de figure, nous sommes dans le cadre d’un divorce à l’amiable où l’entente s’avère être cordiale. Malheureusement, les conflits peuvent rendre la situation beaucoup plus complexe à gérer.

Un magistrat sera peut-être indispensable si la séparation est conflictuelle

Le juge aux Affaires familiales sera ainsi mandaté pour qu’il puisse étudier sous toutes les coutures cette demande de divorce. Il aura l’occasion de déterminer un montant concernant cette prestation compensatoire. Au fil des années, il sera également possible de demander une révision, le nouveau montant sera alors étudié toujours en fonction de la situation des deux anciens époux. Si des conflits sont à nouveau au rendez-vous, la justice pourra accompagner les demandeurs.


Notez cet article :

Auteur : Ecossimo Team


Commentaires :






Voir la librairie de l'économie :



Rejoignez
la communauté
Ecossimo

+ de 100 000 membres

+ le guide de l'économie offert


Vous et l'économie ?