Accueil > Activite Economique > Comment remplir un chèque correctement ?

Comment remplir un chèque correctement ?

par | Activite Economique

Le chèque est l’un des instruments bancaires et l’un des moyens de paiement des plus utilisés en raison de sa facilité d’usage et des possibilités qu’il offre. Mais revers de la médaille, le chèque est par ailleurs un instrument qui ne laisse pas de place aux approximations, d’où la nécessité de bien le remplir.

Son remplissage se fait en plusieurs étapes qu’il faudra scrupuleusement respecter afin que celui ci ne soit pas refusé par la banque de la personne qui l’endossera.

Nous vous proposons dans cet article les différentes étapes et les précautions à prendre pour remplir un chèque bancaire ou postal.

Remplir un chèque, faut-il suivre un ordre précis ?

Lorsque vous remplissez un chèque il n’y a évidemment pas d’ordre précis à suivre, l’essentiel étant d’avoir bien complété tous les éléments obligatoires. En effet, le chèque est constitué de plusieurs espaces obligatoires ayant chacun un rôle important. Ces parties constituent les mentions obligatoires sans lesquelles, il serait impossible d’encaisser un chèque.

Quelles sont les étapes de remplissage d’un chèque bancaire ?

Voici sans plus attendre le détail des différentes mentions obligatoires qu’il vous faudra compléter lorsque vous remplirez un chèque bancaire.

Le montant à payer en chiffres

Le montant est bien la première mention qu’il faut remplir sur un chèque. La case destinée à accueillir le montant en chiffres se situe en haut et à droite du chèque. Inscrivez-y le montant que vous souhaitez payer en vous assurant de ne laisser aucun espace avant ou après pour éviter toute falsification.

Astuce : Pour éviter toute fraude, il est conseillé de placer une barre de part et d’autre du montant inscrit. Ainsi une personne malhonnête ne pourra pas ajouter un 0 derrière la somme.

Le montant inscrit en toutes lettres

Il s’inscrit sur les deux premières lignes, en haut du chèque, à la suite de la mention « payer contre ce chèque la somme de : ».

Le montant en toutes lettres doit évidemment être le même que celui vous avez inscrit en numéraire.

Astuce : Commencez à remplir bien au début de la ligne, et mettez une barre à la fin, pour éviter un éventuel ajout. Même principe que pour le montant inscrit au format numéraire.

Le nom du bénéficiaire du chèque

Le nom du bénéficiaire s’inscrit à la suite de la mention « à l’ordre de ». Précédez le nom de Monsieur ou Madame s’il s’agit d’une personne physique. Dans le cas d’une entreprise, utilisez la dénomination de l’entreprise dans l’ordre requis. Vous pouvez éventuellement laisser ce champ vide si vous le remettez en main propre à quelqu’un. Il pourra compléter cette partie.

Le lieu d’émission du chèque

Dans le sens vertical, la case destinée au lieu d’émission vient juste après le montant en chiffre et avant la signature, tout à droite du chèque. Celui-ci est le lieu où vous vous trouvez au moment de procéder à la signature du chèque.

Remarque : n’a pas une grande importance.

La date de signature

Le chèque doit obligatoirement porter la date à laquelle vous l’avez signé, celle-ci permettra au moment du paiement de calculer la date de valeur. Elle est précédée de la mention « le… ».

Remarque : champ très important notamment pour reconstituer la chronologie du paiement.

La signature

Lorsque vous avez effectué toutes les étapes de remplissage de votre chèque, vous devez maintenant apposer votre signature. Elle doit être la même qui figure auprès de votre banque. La signature figure au bas du chèque, tout à droite. Elle doit, si possible, bien rester dans son espace sans déborder.

N’oubliez pas de remplir le bordereau de votre chèque

Cette partie est aussi très importante bien que parfois négligée par certaines personnes. Le bordereau appelé aussi parfois la souche du chèque, vous permet d’enregistrer tous les paiements que vous effectuez. Plus encore, en cas d’une contestation quelconque, vous pouvez vous servir de vos souches pour justifier la provision de votre chèque.

Remarque : Ce n’est pas une partie obligatoire, puisque vous conserverez cette partie dans votre carnet de chèque, mais c’est très pratique !

Précautions utiles lors du remplissage d’un chèque

Les étapes de remplissages étant indiquées, il importe à présent de relever des points essentiels sur lesquels il faudra se concentrer lors du remplissage :

  • ​ Il est impératif de bien remplir toutes les mentions du chèque pour qu’il puisse être valable car une seule mention manquante annulera la validité du chèque.
  • Utiliser un stylo à bille à encre noire ou bleue et en aucun cas un crayon. Ceci permet d’éviter que les mentions portées sur le chèque ne soient gommées puis modifiées.
  • Toujours remplir le talon pour bien se rappeler de tous les paiement que vous avez effectués.
  • Toujours vous assurer de ne laisser aucun espace avant ou après le montant inscrit sur le chèque.
  • Evitee absolument d’antidater ou de post-dater un chèque au risque de rendre erronée sa date de valeur.