Jump to content
Ecossimo

Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

greg1217

Monnaie unique mondiale

Recommended Posts

Bonsoir ! Voilà ma femme m'a posé une question ce soir devant la télé : Pourquoi un système économique mondial basé sur une monnaie unique ne serait-il pas la solution à tout ces problèmes (économiques) présents aux quatre coins du globe ? Je connais la réponse mais sans pour autant réussir à lui démontrer par A+B que ceci était de l'utopie pure et simple. Si quelqu'un à une solide argumentation à me fournir... ;-) Merci à vous ! Edited by greg1217

Share this post


Link to post
Share on other sites

>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Bonsoir, T'as qu'a prendre comme exemple la zone euro. En effet, si on restreint le monde à l'Europe, il y a quelques année on a conclut une intégration monétaires a travers l'euro. Néanmoins cette monnaie unique dans la zone euro, va [b]limité la souveraineté de l’État[/b]. L'entrée dans la zone euro a nécessité l'accord de tous ces pays envers un [b]pacte de stabilité et de croissance[/b] (dette inférieur à 60% du PIB, déficits inférieur à 3% du PIB). Dans l'optique d'une stabilité monétaire, l’État perd donc une partie de sa souveraineté, ici en matière budgétaire, et est soumis à des organisme internationaux qui ont un rôle régulateur: la [b]BCE[/b] contrôle l'inflation. Pour faire simple, l’intégration monétaire impose aux États des politiques de rigueurs budgétaires (fin de la créations monétaires et des dévaluations). Mais une intégration monétaire va beaucoup plus loin, elle s'accompagne généralement d'autre rapprochement entre pays qui participe a l'affaiblissement de la souveraineté étatique. D'un points de vue plus économique, la monnaie unique s'accompagne de [b]réforme de libéralisations des échanges[/b] comme c'est le cas en Europe [b]qui empêche les pays de mener des politique individualistes[/b]. Par exemple, la France ne peut plus subventionner une entreprises afin de lui procurer des avantages de compétitivité. Donc, l'intégration monétaire pose un problème au niveau de la souveraineté des États, débat qui existe déjà pour l'Europe. A l'échelle européenne cela et déjà difficile, à l'échelle mondiale cela est impossible du faite que certains pays (Chine) refusent de suivre des règles internationales en sous évaluant sa monnaie. Il faut donc relié directement l’intégration monétaire à la souveraineté de l’État.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La monnaie unique pourrait être une solution, mais une autre solution consisterait à faire disparaître la monnaie et que tous les échanges soient dématérialisés afin de lutter plus efficacement contre le travail au noir. Tous les paiements se feraient par carte y compris les échanges de faibles montants. Ainsi tous les échanges d'un individu pourraient être retracés. Nos société n'est pas encore prête à ce changement mais pourtant il sera nécessaire un jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mais une autre solution consisterait à faire disparaître la monnaie et que tous les échanges soient dématérialisés [...] Tous les paiements se feraient par carte y compris les échanges de faibles montants Salut ricou, excuse moi, mais j'ai pas trés bien saisi ton idée. Tu considère que si tout le monde paye à travers des modes informatisés on fait diparaître une monnaie.?? Mais la monnaie ne se limite pas à une forme corporelle, aujourd'hui lorsque je paye par carte à une entreprise américaine j'utilise ma monnaie, l'Euro, qui sera convertie par un taux de change en dollars.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, cela reste en effet une forme de monnaie le paiement par carte. Si je suis ton idée il faudrait alors ne plus utiliser du tout de la monnaie et revenir au temps ou elle n'existait pas, donc faire des échanges de biens. Or cela ne répond donc pas à la double coïncidence des besoins: quelqu'un qui a un boeuf ne voudra pas forcément l'échanger contre 10 pommes. La monnaie reste donc un intermédiaire des échanges indispensable. Après à voir si justement une monnaie mondiale ne résoudrait pas certains problèmes. Je reste certaines que tous les pays ne l'accepterait jamais, pour garder une certaine puissance je pense, et puis car cela dynamise les échanges internationaux et donc la croissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous, D'après moi, l'une des raisons pour laquelle une monnaie unique ne résoudrait pas le problème, c'est que cette monnaie ne représenterai pas la même chose pour le monde, car elle ne sera pas suivi d'une "Nation mondiale". Aujourd'hui, la diversité des monnaies et de leurs variations révèlent des différences de situation économique, sociale et financière. Si des pays ont historiquement une monnaie, c'est liée à leurs identités et leurs histoires créant une culture, un patrimoine et une cohérence, en un mot: une Nation. Une nation ne se réduit pas à sa seule monnaie mais elle reflète une ambition d'un pays par rapport aux autres. Le coût induit des choses est différent selon les pays, les bouleversements qu'entrainerait immédiatement l'introduction de cette monnaie serait d'achever les populations pauvres à travers le monde car la demande domestique sera d'autant plus "pompée" par les exportations. Il faudra du temps, le jour où le prix des choses et la morale sont universelles n'est pas encore arrivé. Mais j'espère être en vie pour voir ça... Cordialement, Guillaume P.S A Ricou888 - faire disparaître ne fait pas disparaître l'arnaque - au contraire !!! - et je ne pense pas qu'un monde où chaque transaction est répertoriée plairait à grand monde... du grand-père, à l'ami aidant, à l'étudiant, aux sdf... et ne parlons même pas des moyens de fraudes bien réels... P.S² A Anne S. - je suis d'accord avec toi, ça n'apportera pas la croissance, où pas à 75%, cela sera encore un aspirateur à richesses... pour changer la monnaie, il faut harmoniser les lois, les fiscalités, les modèles démocratiques etc... on a le temps d'y penser ^^'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a trop d'écart entre les différentes économies, ne serait-ce qu'en Europe pour rendre une monnaie unique possible, alors à un niveau mondial... C'est impossible, il faudrait que la monnaie puisse servir à des pays très riches, et d'autres très pauvres sans pour autant que les montants soient farfelus (puisque si on à la même monnaie partout, et qu'au Zimbabwe, un kilo de riz vaut 10 unités monétaires, il en vaudrait surement 10 000 aux états unis...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le 03/06/2012 à 01:28, greg1217 a dit :

Bonsoir ! Voilà ma femme m'a posé une question ce soir devant la télé : Pourquoi un système économique mondial basé sur une monnaie unique ne serait-il pas la solution à tout ces problèmes meubles design (économiques) présents aux quatre coins du globe ? Je connais la réponse mais sans pour autant réussir à lui démontrer par A+B que ceci était de l'utopie pure et simple. Si quelqu'un à une solide argumentation à me fournir... ;-) Merci à vous !

Je reprends ce post car il n'est pas assez logique. Déjà l'euro a du mal à s'en sortir, c'est pourquoi l'Angleterre ne l'utilise plus. Voyez ce qu'a fait cette monnaie unique aux membres : crise économique, inflations,etc....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/03/2016 à 13:51, ricou888 a dit :

La monnaie unique pourrait être une solution, mais une autre solution consisterait à faire disparaître la monnaie et que tous les échanges soient dématérialisés afin de lutter plus efficacement contre le travail au noir assurances obsèques. Tous les paiements se feraient par carte y compris les échanges de faibles montants. Ainsi tous les échanges d'un individu pourraient être retracés. Nos société n'est pas encore prête à ce changement mais pourtant il sera nécessaire un jour.

Je suis tout à fait d'accord avec ton point de vue. Il faut revenir au système de troc afin d'établir une égalité entre les états. Car c'est à cause de l'argent que tout le monde se bat pour détenir le pouvoir absolu.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 4/14/2016 at 1:27 PM, SuckjEh said:

Il y a trop d'écart entre les différentes économies, ne serait-ce qu'en Europe pour rendre une monnaie unique possible, alors à un niveau mondial... C'est impossible, il faudrait que la monnaie puisse servir à des pays très riches, et d'autres très pauvres sans pour autant que les montants soient farfelus (puisque si on à la même monnaie partout, et qu'au Zimbabwe, un kilo de riz vaut 10 unités monétaires, il en vaudrait surement 10 000 aux états unis...)

Tout est dit.

De plus, les pays à la monnaie la plus influente n'auront aucun intérêt à l'échanger contre une monnaie qui leur donnera moins de pouvoir économique. :lipssealed:

On 4/14/2016 at 1:27 PM, SuckjEh said:

Il y a trop d'écart entre les différentes économies, ne serait-ce qu'en Europe pour rendre une monnaie unique possible, alors à un niveau mondial... C'est impossible, il faudrait que la monnaie puisse servir à des pays très riches, et d'autres très pauvres sans pour autant que les montants soient farfelus (puisque si on à la même monnaie partout, et qu'au Zimbabwe, un kilo de riz vaut 10 unités monétaires, il en vaudrait surement 10 000 aux états unis...)

Tout est dit.

De plus, les pays à la monnaie la plus influente n'auront aucun intérêt à l'échanger contre une monnaie qui leur donnera moins de pouvoir économique. :lipssealed:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/06/2012 à 21:12, garou a dit :

Bonsoir, T'as qu'a prendre comme exemple la zone euro. En effet, si on restreint le monde à l'Europe, il y a quelques année on a conclut une intégration monétaires a travers l'euro. Néanmoins cette monnaie unique dans la zone euro, va limité la souveraineté de l’État. L'entrée dans la zone euro a nécessité l'accord de tous ces pays envers un pacte de stabilité et de croissance (dette inférieur à 60% du PIB, déficits inférieur à 3% du PIB). Dans l'optique d'une stabilité monétaire, l’État perd donc une partie de sa souveraineté, ici en matière budgétaire, et est soumis à des organisme internationaux qui ont un rôle régulateur: la BCE contrôle l'inflation. Pour faire simple, l’intégration monétaire impose aux États des politiques de rigueurs budgétaires (fin de la créations monétaires et des dévaluations) Self Stockage. Mais une intégration monétaire va beaucoup plus loin, elle s'accompagne généralement d'autre rapprochement entre pays qui participe a l'affaiblissement de la souveraineté étatique. D'un points de vue plus économique, la monnaie unique s'accompagne de réforme de libéralisations des échanges comme c'est le cas en Europe qui empêche les pays de mener des politique individualistes. Par exemple, la France ne peut plus subventionner une entreprises afin de lui procurer des avantages de compétitivité. Donc, l'intégration monétaire pose un problème au niveau de la souveraineté des États, débat qui existe déjà pour l'Europe. A l'échelle européenne cela et déjà difficile, à l'échelle mondiale cela est impossible du faite que certains pays (Chine) refusent de suivre des règles internationales en sous évaluant sa monnaie. Il faut donc relié directement l’intégration monétaire à la souveraineté de l’État.

Mais maintenant, et heureusement, on assiste à un boycott de l'euro. L'Angleterre, puis il y aura après les autres pays les plus puissants de la zone euro.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que le problème n'est pas consécutif à la monnaie, ni à n'importe quelle monnaie.

La société ne peut exister et fonctionner qu'à partir des échanges entre ses membres. C'est le seul et le principal vecteur des richesses. Plus les échanges sont nombreux plus la société s'enrichit. Plus la gestion du territoire, l'éducation, la circulation des marchandises qui sont la base des échanges, les états ont besoin de finances (les états, pas les politiques). Il serait normal que ce soit la valeur de l'échange qui soit taxé pour récupérer cette ressource qui inclurait impôts, coûts de la santé et retraite. Une taxe unique non récupérable et prélevée à la source (banque). Les espèces, délivrées par la banque, subiraient ce prélèvement à la source et les échanges en espèces se verraient déduits de cette taxe unique. Les banques ayant l'obligation de rétrocéder cette perception en temps réel au fisc.

Dès lors, plus de travail au noir sans charges payées, plus de trafic, plus de magouille possible. Une facilité de gestion des entreprises qui les rendraient plus compétitives. Des exportations hors taxe plus compétitives également. De la marchandise importée qui se verrait taxées des mêmes charges. Je ne veux pas trop m'étaler, mais avec un peu de réflexion logique, on peut encore y trouver des milliers d'avantages. Réfléchissez tous dans ce sens. Depuis plus de 40 ans, nos supers économistes n'ont pas été capables ou n'ont pas voulu arranger le sort des plus faibles. Alors il n'y a pas de raisons que ça change et il faut trouver d'autres voies. Cela en est peut-être une!

A +

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

© Ecossimo - Contact - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...