Jump to content
Ecossimo

Rejoignez Ecossimo !

Vos cours d'économie offerts à l'inscription !

Rejoindre Ecossimo

luchac

Baisse des taux et épargne : que faire ?

Recommended Posts

Cela fait maintenant plusieurs années que l'on assiste à une baisse inexorable des taux. Cela est le résultat des politiques monétaires menées pour soutenir la consommation et donc la croissance mondiale.

La baisse des taux a aussi mécaniquement fait monter le prix des obligations et des actions. Et possiblement l'immobilier, en particulier dans les grandes métropoles.

Tout cela est fort bien pour l'économie, mais du côté des épargnants, la situation est moins évidente. Pour obtenir de bons rendements, il faut allouer une part plus importante de son patrimoine sur des placements risqués. Il y a encore quelques années, les fonds euro en assurance vie délivraient près de 4%. Pour 2020, on s'attend à ce qu'ils délivrent une performance autour de 1 %, c'est tout juste le niveau de l'inflation.

Alors bien sûr, on peut augmenter son allocation en actions et en immobilier. Du reste, ces 2 placements offrent historiquement de bonnes performances à long terme. Mais le risque de perte en capital est non négligeable à court terme en bourse. Quant à l'immobilier, ce n'est pas un placement liquide et le risque de baisse existe aussi (même si les gens l'ont peut-être oublié).

Je me demande ce qu'il reste comme alternative pour placer son argent à court et moyen terme, avec une disponibilité immédiate. J'ai regardé du côté des comptes à terme, l'argent est bloqué mais peut se débloquer en cas de besoin (on perd alors le rendement garanti). Ces comptes délivrent moins de 1% de rendement. J'en conclus que les fonds euro restent intéressants pour le moment.

Je ne sais pas comment vous voyez la situation de votre côté. Peut-être ne faudrait-il pas garder de liquidité et acheter des actifs protégés contre l'inflation, on en revient donc aux actions et à l'immobilier. Depuis quelques semaines, je vois pas mal de gens s'intéresser à l'immobilier, et plus particulièrement à l'immobilier en campagne et en bord de mer (effet COVID ?). Tous ne passeront pas à l'achat, c'est peut-être juste une lubie temporaire après le confinement.

Du côté des rentiers, j'imagine que la problématique est différente de celle des épargnants. Un épargnant cherche à placer de l'argent tandis que le rentier a son argent investi depuis déjà des lustres... Les rentiers ont donc profité de la hausse de la bourse et de l'immobilier. On peut donc craindre qu'il soit plus difficile qu'avant de devenir rentier. Il faut réellement disposer d'une capacité d'épargne énorme pour arrêter de travailler.

Voici quelques réflexions sur la situation de l'épargne en France. Je ne suis pas un expert dans le domaine, j'ai peut-être une vision un peu trop négative.

Au plaisir de vous lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

>> A lire : Les manuels d'économie manipulés par l'extrême gauche ?

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

© Ecossimo - Contact - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...