Accueil > Activite Economique > Equilibre Ressources et Emplois

Equilibre Ressources et Emplois

par | Activite Economique

L’évaluation par la Comptabilité nationale de plusieurs agrégats(grandeurs synthétiques) tels que la production, la consommation, l’investissement, les exportations, les importations, etc… lui permet de déterminer à l’échelle nationale s’il existe des déséquilibres et d’envisager les mesures nécessaires pour rétablir l’équilibre au niveau macro-économique.

 

L’équilibre ressources-emploi

Equilibre des biens et services en « économie fermée » (sans ouverture sur l’extérieur)

Le PIB représente l’offre globale de biens et services dont a disposé le pays pendant l’année : en termes comptables, ce sont les ressources du pays.

Ces ressources sont employées de trois manières possibles :

– la consommation finale ;
– l’investissement ;
– la variation de stocks = stock en fin de période – stock en début de période

Ces trois emplois constituent la demande globale.

En économie fermée, il y a équilibre entre les ressources et les emplois de la manière suivante :
Ressources (PIB) = Emploi (consommation finale + investissement + variation de stock)

Equilibre des biens et services en « économie ouverte »

En économie ouverte, les ressources incluent les importations du Reste du monde et les emplois prennent en compte les exportations vers le reste du monde.

En économie ouverte, il y a équilibre entre les ressources et les emplois de la manière suivante :
Ressources (PIB + importations) = Emplois (consommation finale + investissements + variation des stocks + exportations)

L’équilibre « épargne investissement »

De l’épargne brute à l’investissement

Un agent emploie, pour l’essentiel, son épargne à l’investissement :

– Les ménages : achat de logement

– Les entreprises : FBCF (formation brute de capital fixe), achat de terrains et d’actifs incorporels (brevets, logiciels), financement de stocks.

FBCF : valeur des biens durables acquis par les unités résidentes pour être utilisés pendant au moins un an dans le processus de production.

Certains agents parviennent à autofinancer l’intégralité de leurs investissements à partir de leur épargne, c’est parfois le cas des ménages ; d’autres agents n’y parviennent pas et doivent recourir à des ressources externes, c’est le plus souvent le cas des entreprises, tout au moins les PME.

Autofinancement : financement de l’investissement à partir de l’épargne brute.
Taux d’autofinancement : mesure la part de l’investissement qui est financée par l’épargne, soit épargne / investissement x 100