Accueil > Immobilier > La réduction de l’impôt sur la fortune immobilière par dons à des associations et fondations

La réduction de l’impôt sur la fortune immobilière par dons à des associations et fondations

par | Immobilier

Saviez-vous qu’il est possible de déduire un don de votre impôt sur la fortune immobilière ou IFI ? Pour ce faire, le don doit être effectué au profit d’une association ou d’une fondation reconnue d’utilité publique. Un tel geste engagé et altruiste peut vous apporter des avantages fiscaux non négligeables. Explications !

Qu’est-ce que l’impôt sur la fortune immobilière ?

L’impôt sur la fortune immobilière ou IFI a remplacé l’impôt de solidarité sur la fortune ou ISF depuis le 1er janvier 2018. Ce nouvel impôt est payé par les personnes physiques et les couples possédant un patrimoine immobilier d’une valeur minimale de 1,3 million d’euros. Le patrimoine en question ne peut pas être affecté à l’activité professionnelle.

En vous décidant de faire un don IFI à une association ou à une fondation reconnue d’utilité publique, vous profiterez d’une réduction importante de votre impôt sur la fortune immobilière. Si le seuil d’imposition de l’IFI est de 1,3 millions d’euros, le calcul de son montant se fait à partir de 800 000 euros. À savoir que le taux de l’IFI varie selon la valeur nette taxable du patrimoine immobilier :

  • 800 001 € et 1 300 000 € : 0,5%
  • 1 300 001 € à 2 570 000 € : 0,7%
  • 2 570 001 € à 5 000 000 € : 1%
  • 5 000 001 € à 10 000 000 € : 1,25%
  • 10 000 001 € et plus : 1,5%

Comment réduire son IFI avec un don ?

Pour bénéficier d’une réduction de votre IFI avec un don, assurez-vous d’octroyer l’aide à une association ou à une fondation reconnue d’utilité publique. Le don peut se faire de différentes manières. Vous pouvez notamment verser un numéraire, céder des titres de société ou faire une donation temporaire d’usufruit.

En tout cas, les dons IFI ouvrent droit à une réduction d’imposition à hauteur de 75% du montant du don octroyé. Un plafond annuel de 50 000 euros est quand même fixé, soit la réduction d’un don de 66 667 €. Pour le moment, faire un don IFI est l’unique moyen de profiter d’un tel avantage fiscal. Choisissez une association ou une fondation qui défend une cause qui vous tient à cœur. Ce peut être l’éducation, la protection de l’enfance, l’aide aux familles, l’insertion professionnelle des personnes vulnérables, etc.

Comment calculer la réduction d’IFI par don ?

Pour avoir droit à la réduction d’impôt sur la fortune immobilière, la valeur du don doit au moins équivaloir au montant de votre IFI + 25%. Si vous détenez un patrimoine immobilier d’une valeur nette imposable de 1,3 millions d’euros, par exemple, le montant de votre IFI est de 1 250 euros. Afin de vous en acquitter intégralement, le don que vous faites à une association doit s’élever à 1 667 € (déductible 75%). Au bout du compte, ce don IFI coûte seulement 417 €, soit 1 667 € – 1 250 €.

Si vous faites un don d’un montant moins élevé – disons 500 € – la réduction de votre IFI sera notamment partielle. Dans ce cas, le montant déductible de l’impôt sur la fortune immobilière est de 375 €, soit 500 € x 75 %. Il vous restera alors 875 € à payer au titre de l’IFI pour un patrimoine d’une valeur de 1,3 million d’euros. Par ailleurs, le don défiscalisé est alors de 125 €, soit 500 € – 375 €.

Le délai à respecter

Pour réduire votre IFI par dons à des associations et fondations, il existe un délai à respecter. De prime abord, les dons doivent figurer sur votre déclaration de patrimoine immobilier. Les organismes bénéficiaires doivent aussi les recevoir entre la date limite de déclaration de l’IFI de l’année précédente et la date limite de déclaration de l’année en cours.