Accueil > Travail > Les 3 avantages du pointage en télétravail

Les 3 avantages du pointage en télétravail



On pourrait croire qu’avec le télétravail, les travailleurs acquièrent plus de liberté. Si cela est plutôt vrai dans la façon dont ils peuvent gérer l’association délicate entre vie perso et vie pro, ça l’est un peu moins quand on passe au sujet du pointage. Dans l’entreprise, celui-ci est garant du respect du temps de travail que se doit d’effectuer le salarié. Depuis la maison, cela permet à l’entreprise et à l’employé de garder un certain cadre, de respecter l’équité entre collègues, et empêche l’employeur de sur-solliciter ses équipes. Petit tour d’horizon de ces points dans notre article !

1. En cas de contrôle de l’URSSAF

L’URSSAF a entre autres pour rôle celui de veiller au suivi des heures. Celui-ci est effectué par l’employeur. Par ailleurs, la crise sanitaire a multiplié le nombre d’heures supplémentaires effectué par les salariés, et le suivi d’heures permet d’assurer leur paiement par l’entreprise. Il est bon de se souvenir que les heures supplémentaires sont en partie exonérées de certaines cotisations (cela dépend des employeurs et des salariés). Si le suivi des heures est impossible à faire au jour le jour, il est toutefois nécessaire de retracer « l’historique » de chaque salarié au moins une fois par an. 

2. Le droit à la déconnexion

Un employeur ne peut pas tout se permettre avec ses équipes, et cela vaut aussi pour le travail à la maison. En effet, ce n’est pas parce qu’une entreprise passe au télétravail que le big boss peut solliciter ses effectifs à toute heure de la journée, même par un simple mail ou un SMS. Cela s’appelle le droit à la déconnexion, et celui-ci est entré en vigueur le 1er janvier 2017. Le pointage en fin de journée informe le chef que les heures de travail ont été faites, et que le reste attendra le lendemain. Le pointage permet donc, aussi, la protection des salariés. Bon à savoir pour sa culture générale : la France est le premier pays à intégrer ce principe à son droit du travail !

3. Respecter l’équité entre les différents collaborateurs

Les travailleurs qui s’échinent le plus à la tâche n’aiment pas particulièrement que leurs petits camarades faussent le jeu. Et en effet, quoi de plus rageant que de respecter les règles pour gagner son salaire, et de voir que dans le même temps, leurs collègues se permettent de tricher, ne sont jamais pris en flagrant délit, et bénéficient des mêmes avantages ? Le pointage instaure une solution fiable.

Votre entreprise, utilise-t-elle le pointage ? Y retrouvez-vous ces avantages ?


Notez cet article :

Auteur : Elodie


Commentaires :






Une question ?

Posez la sur le forum Ecossimo !


Vous et l'économie ?