Accueil > Travail > Les formations aux métiers de la filière alimentaire, 3 bonnes raisons de les suivre

Les formations aux métiers de la filière alimentaire, 3 bonnes raisons de les suivre



Actuellement, la filière alimentaire est l’une des plus demandeuses d’emploi. Avec une foison de débouchés à envisager, le secteur propose des plans de carrière séduisants pour les jeunes à la recherche d’un emploi stable et bien rémunéré. 

Profitez d’un secteur en pleine croissance

La filière des métiers de l’alimentation est continuellement à la recherche de main-d’œuvre qualifiée pour pourvoir aux postes vacants. Suivre une formation de qualité dans l’alimentaire est le meilleur moyen d’accéder à un poste stable en se donnant tous les moyens de s’assurer un avenir professionnel radieux.

Le secteur offre de nombreux débouchés, aussi bien dans l’agroalimentaire que dans la restauration ou encore les services hôteliers. En 2018, l’industrie agroalimentaire employait à elle toute seule près de 427.500 personnes pour un chiffre d’affaires de 176, 1 milliard d’euros (+1,5% de croissance). Malgré tout, elle est restée sans solution pour ses 21.000 postes à pourvoir.

Des formations accessibles à tous

Les formations aux métiers de l’alimentaire sont ouvertes à tous et permettent d’acquérir des compétences réelles dans de nombreux secteurs. Techniciens, qualiticiens, préparateurs, chocolatiers, bouchers, responsables QHSE ou encore boulangers, etc., en fonction de vos besoins, il est possible de suivre une formation de qualité adaptée à votre profil. 

CPA, BPA, BTS, Licence, DUT, etc., chaque formation est sanctionnée par la délivrance d’un diplôme dans les métiers de l’alimentation. Un atout certain qui permet d’ajouter des arguments à son CV et convaincre une entreprise de vous embaucher.

Des formations pour devenir indépendant

Voler de ses propres ailes et travailler pour son propre compte est certainement le rêve de tout étudiant et salarié. 

Entreprendre une formation dans les métiers de l’alimentation est le meilleur moyen d’acquérir les bonnes bases, de découvrir tous les rouages du métier et de vous en inspirer pour créer votre propre affaire. 

En vous constituant un bon capital, vous pourrez envisager de vous mettre à votre propre compte et de reprendre la boulangerie de votre village ou le café de votre quartier.


Notez cet article :

Auteur : Elodie


Commentaires :






Une question ?

Posez la sur le forum Ecossimo !


Vous et l'économie ?