Accueil > Bourse > Les origines du carnet d’ordre en bourse

Les origines du carnet d’ordre en bourse

par | Bourse

La plupart des personnes qui commencent leur carrière dans le trading étudient les données et les graphiques historiques des prix. Après tout, la stratégie d’analyse technique est la forme la plus répandue d’analyse des marchés, qu’il s’agisse d’actions, d’obligations, de devises ou même de crypto-monnaies. Pour faciliter l’analyse des prix, le carnet d’ordre est à privilégier. Il vous aidera à comprendre l’envers du décor dans le monde du trading. Comment cet outil a-t-il changé la manière de trader en bourse ?

Le carnet d’ordre à ses débuts dans le trading

Pour mieux comprendre l’entrée en jeu du carnet d’ordre dans le trading, il faut ramener les pendules à une vingtaine d’années en arrière. Les transactions se faisaient de manière directe entre traders. C’est ce que l’on appelait la criée. En France, elle se situait au Palais Brongniart. Sur les lieux, les ordres d’achat et de vente s’effectuaient de façon physique avec des signes caractéristiques et précis. C’est ainsi que les traders échangeaient des titres. L’ambiance trop bruyante des marchés accroissait cependant le stress des opérateurs à longueur de journée. Ce qu’il y avait d’encore plus crispant, c’était de voir les gros ordres passer.

En avril 1998, la criée prend fin. Le trading fait face à un renouveau. Désormais, les rencontres physiques laissent place à un autre mode d’échange pour les transactions boursières : le système électronique. Dans ce cadre, tout se fait dans le parfait anonymat. Il était alors difficile de connaître quel intervenant se cachait derrière les gros ordres. Ce changement a d’ailleurs impacté de manière considérable la vie des traders.

À cause de la fermeture de la criée, les traders ne pouvaient plus avoir une idée de qui achetait ou vendait. Alors que la plupart des opérateurs se contentaient, avant, de suivre ces gros ordres, il leur était plus complexe d’entrer dans cette nouvelle ère technologique. Résultat : beaucoup d’entre eux ont abandonné le trading. D’autres ont soumis leurs habitudes de trading aux nouvelles conditions du marché. Cependant, en regardant de plus près, différentes informations permettaient de savoir les zones d’intervention des grands institutionnels. Il s’agit notamment du volume exercé par prix et le détail trade par trade des transactions.

Théorie sur les atouts du carnet d’ordre dans le trading

Un carnet d’ordre présente sous forme de liste électronique, les offres d’achat et de vente, y compris le nombre d’actions s’y afférant. Il est organisé par niveau de prix. Cela vous permet de suivre le niveau d’intérêt pour un instrument négociable et de connaître la profondeur du marché.

Bien que ses débuts aient été peu convaincants, recourir à un carnet d’ordre en bourse est désormais indispensable aux traders. Cet outil permet d’être mieux informé sur les transactions effectuées en vous aidant à analyser l’activité d’achat et de vente en cours. De plus, il est mis à jour en temps réel. Vous serez alors en mesure de connaître les tendances du marché. C’est ainsi que le carnet d’ordre est devenu un outil à privilégier pour prendre des décisions éclairées sur les transactions. Il permet en effet d’augmenter vos chances de réussir une transaction. Pour cela, vous disposez de différents types d’ordres pour vous positionner.

Trading en bourse

Ordre au marché

Un ordre au marché est un ordre qui est placé pour acheter ou vendre un instrument financier au taux courant du marché.

Ordre à cours limité

Un ordre à cours limité, en revanche, est un ordre qui est placé pour acheter ou vendre un instrument financier à un prix spécifique. Ce dernier suppose une meilleure offre que le prix du marché. Une fois ce prix atteint, ni plus ni moins, la transaction pourra s’exécuter.

Ordre Stop Loss

Un ordre stop-loss est similaire à un ordre à cours limité, en ce sens que, une fois que le prix de votre action baisse et atteint un prix spécifié, la plateforme sur laquelle vous négociez vous vend automatiquement les actions. Autrement dit, cela « stoppe littéralement les pertes ».

Ordre stop suiveur

Avec un stop suiveur, le prix auquel vos actions sont vendues est déterminé par un montant spécifié en dessous du prix du marché, généralement un pourcentage. Si le prix augmente, le stop suit le prix du marché de ce montant spécifié. Si le prix baisse, ce montant spécifié restera le même. Ce mécanisme permet de verrouiller des profits plus élevés et de limiter les pertes.

Comprendre le fonctionnement des carnets d’ordre est une caractéristique importante pour déterminer le montant des intérêts sur un instrument négociable. L’analyse de cet outil vous donne aussi une vue d’ensemble de la pondération des offres et des demandes pour un titre donné. À partir de ces avantages, vous serez en mesure de devenir un trader responsable et performant en un rien de temps. C’est alors un plus pour ceux qui veulent débuter dans l’investissement en bourse tout en optimisant les gains.

Trader au carnet d'ordre

Trader au carnet d’ordre : la révolution de la pratique

La définition théorique du carnet d’ordre n’explicite pas assez l’intérêt de son usage. En pratique, l’introduction de cet outil a permis, au fil du temps, de promouvoir la transparence dans le marché, rendant les manipulations plus difficiles.

Un trader doit utiliser une stratégie à court terme basée sur les volumes d’ordres, les prix et les tendances du marché avant de négocier des titres en utilisant le carnet d’ordre ou livre continu. En fonction des informations affichées, vous pourrez alors décider des différentes stratégies à adopter.

Le modèle d’échange de titres

Les données historiques contenues dans le carnet d’ordre vous aident à déterminer si une action suit une tendance de marché haussière ou baissière. Dans un cas concret, si le prix augmente constamment, nous pouvons supposer qu’il continuera d’augmenter pendant un certain temps avant de suivre le schéma contraire. Vous pourrez alors profiter de cette situation pour acheter des actions et ensuite les revendre à profit.

Le moment des échanges

Le carnet d’ordre permet de savoir si le prix d’un titre est sur le point de devenir instable ou de changer son modèle historique. Il encourage les traders à prendre des mesures pour éviter ou minimiser les pertes. Par exemple, si vous avez acquis des actions et que les données suggèrent une augmentation de leur prix, vous pouvez les vendre au prix actuel pour obtenir un profit avant que le prix ne baisse.

L’algorithme de négociation

Parce que le carnet d’ordre offre des informations riches, il permet l’exploitation du trading algorithmique en laissant place à l’analyse technique plutôt qu’à l’analyse fondamentale ou sentimentale. Vous pourrez alors exploiter ces données pour évaluer le marché et déterminer s’il est propice à la négociation. Dans ce cadre, vous avez la possibilité d’utiliser un indicateur stochastique, puis d’affiner vos paramètres à l’aide du carnet d’ordre en bourse. Cette stratégie est utile pour les transactions à court terme.

La correspondance automatique des commandes

Le carnet d’ordre permet aux traders de faire correspondre automatiquement les commandes en fonction de leurs préférences, de l’offre et de la demande sur le marché. Dans le cas d’un ordre à cours limité, vous pouvez fixer un niveau de prix pour acheter ou vendre un titre. Lorsque le prix atteint ce seuil, une commande est automatiquement exécutée.

Le trading au carnet d’ordre a changé la pratique de l’investissement en bourse en imposant des règles prometteuses. Ici, il est question de repérer les flux d’acheteurs et vendeurs qui font bouger le marché de par leur grande liquidité. L’objectif n’est plus de connaître la tendance du marché, mais bien de maximiser ses profits au quotidien en misant sur les volumes de Real money.