Accueil > Actualité Economique > L’importance du cash flow immobilier

L’importance du cash flow immobilier



L’expression « cash-flow » est très utilisée dans le secteur de l’immobilier depuis quelque temps. C’est un concept qui est née dans le monde des entreprises et qui retient particulièrement l’attention des dirigeants de par son degré de rentabilité. Le cash-flow immobilier donne la possibilité à un investisseur d’obtenir des profits chaque mois. Cette notion est le plus souvent employé comme valeur étalon pour effectuer une comparaison des performances de ses investissements.

Le cash-flow dans le secteur immobilier

C’est un moyen efficace pour les investisseurs de mesurer les enjeux de leur investissement incluant les variables financières ainsi que la durée de rentabilité de cet investissement. En effet, il vous permet de calculer ce que vous pourrez gagner tous les mois. Pour ce qui est de l’immobilier, cela consiste à un calcul entre les dépenses et les recettes d’un bien locatif. Ceci étant, ces recettes tiennent compte des loyers sur les frais de l’assurance emprunteur, les mentalités de l’emprunt, les taxes foncières, les assurances PNO ou les montants destinés aux charges de copropriété.

A savoir que le cash flow immobilier peut être soit positif, négatif ou nul. Le cash-flow positif est une garantie d’un investissement lucratif présentant des avantages significatifs. C’est ce que recherche tous les investisseurs d’autant plus qu’il permet aux investisseurs d’améliorer leur qualité de vie ou d’augmenter leur chiffre d’affaires.

Pour ce qui est du cash-flow négatif, il se caractérise par un manque de trésorerie amenant l’investisseur à faire des efforts d’épargne supplémentaires. C’est une mauvaise option pour ceux qui disposent d’un investissement modeste.

L’intérêt du cash-flow positif

Grâce au cash-flow positif, l’investissement peut vous rapporter des bénéfices directement ou indirectement. L’investisseur doit prioriser des provisions afin de remédier à tous les éventuels risques locatifs comme des travaux d’entretien inopinés, loyers impayés ou des vacances locatives. Pour ce faire, vous gagnerez plus en assurant un statut de propriétaire-bailleur. Si vous souhaitez en savoir plus d’un point de vue comptable, vous pouvez vous reporter à cette définition

Les banques offrent un seuil d’endettement d’environ 33% pour accorder un emprunt et c’est d’ailleurs pur cette raison qu’il est conseillé d’éviter d’être en cash-flow négatif lorsqu’on souhaite rentabiliser ou augmenter son investissement dans le secteur immobilier.

Toutefois, pour accroitre son cash-flow, il est judicieux de prendre certains paramètres en compte. Vous devez bien préparer votre projet immobilier en accordant une attention particulière à la durée du crédit, les frais, la fiscalité, l’entretien du bien, la mise en place d’une bonne stratégie et bien d’autres. Il est préférable d’investir dans la colocation, les loyers à courte durée etc.


Notez cet article :
L’importance du cash flow immobilier 4.89/5 - 18 votes

Auteur : Apollo


Commentaires :






Une question ?

Posez la sur le forum Ecossimo !


Vous et l'économie ?