Accueil > Entreprise > Peut-on mesurer son ROI en content marketing ?

Peut-on mesurer son ROI en content marketing ?

par | Entreprise

Plus que jamais, le content marketing a le vent en poupe. Pour attirer plus de visiteurs sur son site web, améliorer son image de marque ou augmenter son chiffre d’affaires, le marketing de contenu semble être la réponse à presque tous les maux.

 

Simple effet de mode ou réelle efficacité ? Le seul moyen de le savoir est de mesurer les performances de cette stratégie. Avant de dégainer votre calculatrice, prenez gare… De fait, il serait inopportun de ne mesurer l’efficacité du content marketing qu’en termes de ventes réalisées. Même si c’est un critère important, c’est loin d’être le seul.

 

Est-il possible de gagner de l’argent avec le content marketing ?

 

Bien sûr que oui. À vrai dire, évaluer les retombées économiques du content marketing se fait avec beaucoup d’aisance. Pour cela, il suffit de prêter attention au taux de conversion des landing pages. En fonction des industries, les professionnels du marketing considèrent qu’un pourcentage oscillant entre 1 et 5 % est de bonne augure.

 

Cependant, en gardant votre regard braqué sur la caisse, vous risquez de passer à côté d’autres facteurs tout aussi importants.

 

Comment établir des KPI valides en content marketing ?

 

Outre les rentrées d’argent, basez-vous sur d’autres éléments pour évaluer la rentabilité réelle de votre stratégie content marketing. Pour cela, établissez une liste d’indicateurs clés de performance, aussi appelés KPI (Key Performance Indicator). Afin que ces derniers soient véritablement seyants, pensez à bien définir leurs objectifs et surtout le message qu’ils devront véhiculer. L’agence Eskimoz met son expertise à disposition dans ce domaine.

 

Définir un but précis

 

On ne débute pas des actions en content marketing sans avoir au préalable défini des objectifs précis. Pourquoi désirez-vous diffuser du contenu ? Quelles sont les retombées que vous attendez de cette manœuvre ? Quels canaux allez-vous utiliser ?

 

En fonction de vos réponses, les types de contenu et même les fréquences de publication ne seront pas les mêmes.

 

Structurer le message

 

Avant d’allumer votre caméra ou de taper vos premiers mots, encore faut-il que vous sachiez ce que vous allez dire… Ne vous jetez pas à corps perdu dans la production de contenus tant que le fond n’a pas été correctement défini.

 

Quels sont les différents types de KPI utilisables en content marketing ?

 

Les KPI relatifs à la visibilité

 

Ces indicateurs sont de très loin les plus faciles à suivre. Grâce à eux, vous pourrez connaître la portée de vos publications et serez en mesure de déterminer celles qui résonnent le plus avec votre audience.

 

Si vous ne devez tenir compte que de 3 KPI dans cette catégorie, attardez-vous sur le nombre de vues, la provenance des visiteurs et le nombre d’interactions (clics, mentions « j’aime », etc.). Pour plus d’info à ce sujet, vous pouvez vous rendre sur cette page.

 

Les KPI relatifs à la viralité

 

Ici, il est question d’évaluer l’impact de votre message sur votre audience. Comment ? C’est très simple : si votre contenu plaît, il y’a fort à parier que les internautes le partageront à outrance. Vous l’aurez compris, il vous revient d’évaluer l’écho de votre publication.

 

Pour ce faire, examinez le nombre de partages, de mentions « j’aime » et de liens pointant vers votre contenu. Plus ils sont nombreux, plus c’est le signe que vous êtes sur la bonne voie.

 

Les KPI relatifs aux connexions

 

Ces derniers sont assurément les plus complexes à déchiffrer. En vous basant sur le taux de rebond ou le nombre de pages consultées par visite, vous devrez évaluer l’intérêt que les prospects portent à votre marque.

 

Comme vous avez pu le constater, le cashflow n’est pas le seul signe d’une campagne de content marketing. N’oubliez pas de prêter attention aux autres données au risque de passer à côté d’informations capitales.