Accueil > Crédit > Prêt entre particuliers : comment ça marche

Prêt entre particuliers : comment ça marche



Les démarches à effectuer pour l’obtention d’un crédit auprès des institutions financières sont souvent fastidieuses. Il est plus simple de souscrire à un prêt sans banque pour financer vos projets. Si ce type de prêt est de plus en plus courant, il est néanmoins important de prendre certaines précautions pour éviter les arnaques ou poursuites.

S’adresser à une personne de confiance

La première chose à faire lorsque vous envisagez de souscrire à un prêt entre particuliers est de trouver une personne de confiance. Vous pouvez pour cela vous adresser à un membre de votre famille ou à des amis. Une option encore pus fiable est de souscrire aux solutions proposées par les plateformes de crédit en ligne. Certains organismes spécialisés dans le prêt à consommation ont reçu un agrément bancaire, octroyé par ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution). Il s’agit d’une justification qui garantit la sécurité du service proposé entre utilisateurs.

Officialiser l’accord de prêt

Si vous décidez de faire confiance à une personne de votre entourage, pensez à rédiger un accord signé pour éviter tout malentendu. De la même manière que dans un contrat de crédit conso souscrit auprès d’une banque, l’acte doit faire mention d’un ensemble de conditions : durée, montant, taux d’intérêt et fréquence de remboursement. Après avoir trouvé un accord sur ces modalités, vous pouvez opter pour un contrat de prêt téléchargeable sur le site des impôts ou une reconnaissance de dette.

Tenir compte des tarifs en vigueur

Il faut noter que le taux d’intérêt convenu dans un contrat de prêt entre particuliers ne doit pas excéder les taux d’usure. C’est la Banque de France qui définit les barèmes, selon les taux actuellement pratiqués par les établissements financiers. Ces taux connaissent généralement une variation à chaque trimestre. Vous pouvez vous renseigner auprès des sites web dédiés pour ne pas vous tromper au moment de fixer un taux d’intérêt.

Déclarer les intérêts

Pour simplifier l’obtention de crédit rapide, il est autorisé de souscrire à un prêt entre particuliers. L’État doit toutefois être informé, lorsqu’il s’agit de sommes considérables. Ceci est à prendre en compte, que vous soyez celui qui prête ou celui qui reçoit les fonds. Ils seront, en effet, considérés comme des revenus imposables pour le prêteur. Dans la mesure où vous omettez cette étape, le montant sera taxé par le fisc comme revenu de provenance inconnue. A partir de 760 euros, pensez par conséquent à déclarer officiellement votre crédit, puisqu’il n’est plus considéré comme un simple arrangement.


Notez cet article :

Auteur : Elodie


Commentaires :






Une question ?

Posez la sur le forum Ecossimo !


Vous et l'économie ?