Accueil > Financement > Quel placement financier choisir selon votre profil ?

Quel placement financier choisir selon votre profil ?

par | Financement

Où placer son argent ? Dans quoi investir ? Quel placement affiche le meilleur ratio rendement/risques ? Quel risque suis-je prêt à prendre ? Ce sont les principales questions que se posent souvent ceux qui cherchent à faire fructifier leur argent et se constituer un capital. Hélas, il n’existe aucune réponse universelle à celles-ci, puisque chaque profil d’investisseur est unique et correspond à une solution adaptée. Chaque situation est bien sûr différente, d’autant que l’univers des placements englobe plusieurs dizaines de solutions dont chacune présente aussi bien des atouts que des contraintes. C’est justement dans le but de vous accompagner dans ces choix difficiles que nous avons créé cet article, au cours duquel nous ferons le point sur les différents placements financiers que vous devez privilégier selon votre goût du risque.

Placements financiers : faites confiance aux conseils d’un expert

Quand vous avez des liquidités et que vous désirez les faire fructifier, il apparaît plus judicieux de solliciter l’expertise de pointe d’un professionnel dans le domaine. Ce dernier est effectivement le mieux placé pour identifier les placements financiers qui s’accordent le mieux à votre profil et qui offrent des espérances de rendement particulièrement intéressantes.

Il peut ainsi vous diriger vers des solutions classiques telles que l’assurance vie, mais peut également être amené à vous proposer des investissements plus spécifiques. Alors, si vous désirez vous lancer dans l’aventure, analysez vos placements sur GoToInvest, afin de pouvoir être certain de faire le meilleur choix de placements financiers. Il vous suffira de répondre à certaines questions à travers un formulaire en ligne. Vos réponses permettront à un conseiller financier d’élaborer des préconisations sur mesure et en adéquation avec votre profil.

placement financier investissement

Investisseur défensif ou prudent : quel placement à privilégier ?

Un investisseur défensif se définit comme étant un investisseur qui souhaite se constituer un capital, tout en minimisant autant que possible les risques. N’ayant pas le goût du risque, il aura tendance à s’orienter vers des placements à capital garanti qui lui permettent de profiter d’un rendement lié à la performance d’un actif sous-jacent, tout en garantissant son capital.

Alors, si vous êtes un investisseur défensif, l’épargne règlementée est sans doute la solution la plus facile à mettre en place, d’autant qu’elle est proposée par pratiquement tous les établissements bancaires. L’atout majeur des produits d’épargne règlementée réside dans leurs avantages fiscaux pouvant contrebalancer leur rendement plutôt « anémique » : exonération totale ou partielle d’impôts sur les plus-values, les revenus ou la transmission. Parmi ces produits, on cite principalement :

  • l’incontournable livret A,
  • le LLDS (Livret de développement durable et solidaire) réservé aux contribuables
  • le LEP (Livret d’épargne populaire) pour les ménages les moins aisés
  • le livret jeune se destinant exclusivement aux jeunes de 12 à 25 ans

Vous pouvez également trouver votre bonheur dans les livrets boostés ou « super livrets ». Ceux-ci sont exempts de risques du fait qu’ils vous offrent la possibilité de retrouver votre épargne intacte. Bien qu’ils n’accordent aucun avantage fiscal, ceux-ci vous font néanmoins profiter de taux boostés sur une période donnée, lesquels ne manqueront pas doper de manière significative le rendement de votre placement garanti.

Votre préférence va plutôt vers la sécurité ? Votre conseiller financier va certainement vous orienter vers les fonds euros assurance vie, le compte à terme (le capital détenu sur ce compte ne peut être débloqué avant une période déterminée au moment de la souscription du contrat) ou le livret bancaire. Avec l’aide de ce professionnel, il vous est possible de vous lancer prudemment dans des investissements plus défensifs tels que la négociation en actions, l’investissement en obligations, les fonds d’investissement ou certaines SCPI plus prudentes (Société Civile de Placement Immobilier).

Investisseur neutre ou équilibré : dans quoi investir ?

Vous êtes considéré comme un investisseur neutre ou équilibré si vous êtes à la recherche du juste équilibre entre formules garanties et placements à risque, mais potentiellement performants. Autrement dit, vous êtes plutôt défensif, mais en revanche, vous n’êtes pas contre une partie plus dynamique. Dans le cas présent, nous vous conseillons de vous tourner vers un OPVCM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières). Ce dernier vous permet d’accéder indirectement aux marchés financiers. La raison est qu’en y investissant votre épargne, vous acquérez aux côtés d’autres investisseurs des titres ou des parts de l’organisme lui-même. L’AMF (Autorité des marchés financiers) scinde les OPVCM en 6 catégories : actions, obligations, monétaires, alternatifs, fonds à formule, diversifiés. Là encore, votre conseiller financier fera en sorte que vous obteniez un couple risque/rendement équilibré.

Par ailleurs, vous pouvez plébisciter les produits structurés (anciennement fonds à formule) qui combinent plusieurs produits financiers (actions, obligations, swap…). Ils ont pour objectif premier d’obtenir un excellent rendement en garantissant totalement ou partiellement le capital investi. D’un point de vue règlementaire, les produits structurés prennent dans la majorité des cas la forme d’un FCP (Fonds commun de placement).

Investisseur dynamique : vers quels produits se tourner ?

En l’occurrence, vous êtes prêt à accepter un niveau de risques relativement élevé pour ainsi atteindre un niveau de rendement maximisé. Votre horizon de placement excède généralement les 5 ans, puisque cela vous permet de limiter les risques de pertes. En optant pour une durée de placement bien plus longue, les années favorables vont compenser les moins bonnes, ce qui vous permettra d’atteindre l’objectif de rendement que vous désirez atteindre, et cela, sans pouvoir le garantir.

En tant qu’investisseur dynamique, vous pouvez investir dans le marché boursier via les actions, lesquelles sont considérées comme étant le type d’actif le plus rémunérateur et s’avèrent plus sûres à long terme. Pour multiplier vos chances de gains et réduire au maximum les risques de pertes, il est plus pertinent de ne pas placer tous vos œufs dans le même panier. Pensez à diversifier vos placements en mixant aussi bien les secteurs que la taille des entreprises. Peu exposé aux risques, vous pouvez en outre vous lancer dans un investissement en Private Equity qui vous offre une vision d’accompagnement sur le long terme et dont les contraintes de financement se révèlent plus souples que celles issues des financements obligataires et bancaires. L’idée est donc d’investir dans des entités non cotées en bourse. Le niveau de rendement auquel vous pourrez prétendre excède régulièrement les 10%, et les risques de pertes y sont bien plus conséquents.

Les investisseurs ayant le même goût du risque que vous n’hésiteront pas à souscrire des parts de SCPI dans une optique de diversification de patrimoine et d’optimisation du couple rendement/risque. Hormis le fait qu’elles vous permettent de vous aventurer dans le marché immobilier avec seulement quelques milliers d’euros et vous libèrent des soucis liés à la gestion, les SCPI offrent une protection contre les inflations éventuelles du fait que les loyers sont indexés. En tout état de cause, on les considère comme des véhicules patrimoniaux de long terme.