Accueil > Immobilier > Comment investir dans l’immobilier avec la loi Pinel ?

Comment investir dans l’immobilier avec la loi Pinel ?

par | Immobilier

Depuis quelques années, le secteur de l’immobilier est soumis à de réels changements. Des mutations sérieusement exacerbées par la crise sanitaire. Dans ce contexte, l’investissement immobilier se développe. Les particuliers misent sur des domaines récents ou anciens (pavillon privé, local professionnel, garage, etc.). Cependant, les nouveaux propriétaires plébiscitent largement le marché du neuf. Ce choix n’est pas anodin : l’instauration de la loi Pinel a pour finalité de favoriser l’achat de biens modernes. Mais sur quelles modalités repose cette loi ? Et comment la législation protège-t-elle les futurs acquéreurs ?

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

Introduite par le gouvernement Valls, la loi Pinel est une mesure de défiscalisation. L’objectif de cette législation est d’encourager les contribuables à investir dans les projets locatifs. Cette loi s’inscrit dans un programme de développement (construction immobilière). Mais ce n’est pas tout. Si la loi Pinel tend à promouvoir l’implantation de nouveaux logements, elle intègre également au cœur de son dispositif des sujets environnementaux et sociaux. En effet, la loi favorise l’agencement de locaux respectueux des normes écologiques. En outre, cette loi donne la possibilité à des ménages relativement modestes d’investir dans des biens neufs.

Quels sont les avantages de la loi Pinel ?

La loi pour investir en loi pinel présente un intérêt majeur : une diminution des impôts pour les acquéreurs de biens récents. Cette baisse dépend de la période de location (six, neuf ou douze ans). Pour chaque échelon, le contribuable profite d’un taux de réduction spécifique :

  • pour un engagement sur six années, le propriétaire bénéficie d’une baisse de 12 % ;
  • pour un engagement sur neuf années, le propriétaire bénéficie d’une baisse de 18 % ;
  • pour un engagement sur douze années, le propriétaire bénéficie d’une baisse de 21 %.

En parallèle, tandis qu’un investissement classique nécessite une garantie, la loi Pinel offre la possibilité d’acquérir sans apport.

Loi Pinel : quelles modalités ?

La loi Pinel n’est applicable que sur les appartements neufs (achats en VEFA, etc.). Et elle n’inclut désormais que les immeubles collectifs. En outre, la baisse d’impôts ne vaut que pour deux logements maximum (par propriétaire). Les biens intégrés à la législation Pinel se situent dans des zones géographiques très spécifiques (A, A bis et B1). Dans ces régions, la demande reste supérieure à l’offre. L’objectif est de construire des structures neuves pour répondre à la pénurie de logements. Un appartement inclus dans la loi Pinel doit également répondre à des normes énergétiques. Pour les loyers, les montants ne doivent pas dépasser certains plafonds, cf les changements en 2022

La loi Pinel, une opportunité rêvée pour investir ?

Avec la loi Pinel, chaque contribuable peut devenir propriétaire. L’investissement dans l’immobilier neuf présente de sérieux avantages : outre la réduction des impôts, le nouveau propriétaire s’assure une rentrée d’argent régulière. Un moyen fiable et judicieux d’étoffer sa retraite ou de bénéficier d’un complément de revenu. Investir avec la loi Pinel, c’est s’engager pour un marché immobilier écologique, durable et social.