Accueil > Entreprise > Recouvrement : 5 astuces innovantes pour en finir avec les impayés

Recouvrement : 5 astuces innovantes pour en finir avec les impayés

par | Entreprise

En plus de freiner le développement de l’entreprise, les impayés représentent une véritable menace pour la poursuite de ses activités. Du non-paiement des salaires au risque de surendettement en passant par la perte de confiance des partenaires, les difficultés qu’engendre les impayés sont nombreuses. Il convient donc de trouver une solution pour éliminer ce risque et assurer une base pérenne à son entreprise. Découvrez dans cet article quelques astuces innovantes pour en finir avec les impayés.

Analysez le risque client


Le manque d’information sur le client constitue l’une des principales causes des factures impayées au niveau des entreprises. En effet, à l’instar de toutes les transactions financières, les échanges de crédits ou de services contre rémunération entre entreprises comportent un risque client. Pour éviter d’avoir des impayés sur le dos, vous devez commencer par trier vos clients en vérifiant leur santé financière avant d’enclencher toute relation commerciale. Cette opération doit permettre de vous assurer de la solvabilité du client, mais également de prendre des renseignements sur sa réputation de débiteur.

De cette manière, vous pourrez aussi prévenir les retards de paiement. Vous pouvez obtenir une flopée d’information sur la base du numéro SIRET du nouveau client : références de l’entreprise, son chiffre d’affaires, ses résultats, etc. L’Infogreffe, le BODACC ou encore le répertoire SIRENE représentent des sources publiques où vous pouvez accéder gratuitement à certains indicateurs financiers. Il faut noter que les nouvelles lois permettant aux PME et TPE de demander la confidentialité de leur donnée peuvent vous limiter.

Dans ce cas, faites appel à une société spécialisée dans le renseignement commercial. Elle procédera à des investigations plus poussées pour vous offrir de plus amples informations. De plus, une telle société peut vous procurer une cotation permettant de définir le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre lors de la signature d’un nouveau marché. Il est primordial de passer par cette procédure de vérification pour chaque nouveau contrat.

Utilisez l’outil de suivi de facture upflow


La vérification des profils des clients constitue une étape de base pour limiter les risques d’impayés. Afin d’éliminer ces risques, il faudra mettre en place une surveillance constante de l’évolution des clients. À cet effet, l’outil SaaS Upflow se révèle d’une grande utilité. Grâce à lui, vous pouvez encaisser 100% de votre chiffre d’affaires de manière simple et rapide. Upflow dispose de fonctionnalités nécessaires pour obtenir le règlement de vos factures et avoir des comptes à jour.

En accédant permanemment à vos encaissements et expositions clients, il simplifie la gestion de votre poste client. Ses outils d’analyse détaillée permettent de retrouver le contrôle de votre trésorerie. Upflow permet de définir vos actions de relance et de les adapter à chaque client pour ne plus oublier une facture impayée. Ce plan de relance systématisé favorise la réduction de vos délais de paiement et de vos impayés. Grâce à une vue de leur échéancier, vos clients peuvent maintenir une vision globale des paiements passés et en cours. Le paiement devient alors plus simple à gérer pour eux. Par ailleurs, Upflow s’intègre facilement et en quelques clics aux outils de facturation existants.

Faites recours à l’affacturage

L’affacturage désigne un service de gestion du poste client qui consiste à céder une partie ou la totalité de votre portefeuille client au factor tout au long de votre activité. Moyennant une rémunération et sur la base du contrat signé, le factor propose un certain nombre de services. Il se charge de gérer vos factures du suivi des tableaux de bord jusqu’au recouvrement à l’amiable.

Le factor peut également proposer un financement immédiat de vos factures pour vous permettre d’entrer en possession de votre argent sans devoir attendre le paiement des clients. Vous pouvez bénéficier d’une assurance couvrant les risques d’impayés. Selon vos besoins et les moyens à votre disposition, le contrat d’affacturage peut prendre en compte l’ensemble de ces services. Le travail effectué par le factor facilite la prise en main du poste client et permet de monétiser les créances.

Faites appel à une société de recouvrement

Il n’est pas toujours facile de relancer ses débiteurs tout en maintenant la relation commerciale qui vous lie. Dans ce cas, le recours à une société de recouvrement se veut la solution idéale pour éviter les risques de factures impayées. En échange d’une rémunération négociée à un taux donné, cette société se chargera du recouvrement de vos créances après s’être assurée qu’ils sont liquides, certains et exigibles.

Pour les cas courants, elle se charge des relances, du suivi des paiements, des renégociations, voire de la mise en place d’un plan d’apurement. Dans les cas extrêmes, la société de recouvrement peut s’occuper des procédures d’injonction de payer et des mesures d’assignation si nécessaire, cela bien évidemment avec votre accord.

Souscrivez une assurance crédit

Vous avez la possibilité de souscrire une assurance crédit qui vous offre une garantie contre le risque d’insolvabilité des clients. L’assureur propose d’analyser la solvabilité de chaque nouveau client pour définir un plafond d’assurance crédit avant l’entame de la relation commerciale. En cas de non-recouvrement de l’impayé, il se charge de vous indemniser. Il faut préciser que les conditions mentionnées dans le contrat doivent être réunies d’abord. Lorsque l’assureur accepte de couvrir un risque d’impayé qui s’avère finalement, il met en place un plan pour récupérer le montant de la créance.