Accueil > Entreprise > SEO : comment internationaliser sans délaisser le local ?

SEO : comment internationaliser sans délaisser le local ?

par | Entreprise

Pour réussir l’internationalisation de vos activités, vous devez vous assurer d’adopter une bonne stratégie de référencement global. Cela nécessite dans la plupart des cas une grande préparation, une planification et beaucoup d’engagement. En fonction des objectifs que vous aurez définis et de la direction que vous allez prendre, il se pourrait que vous rencontriez un certain nombre de difficultés, notamment celle de continuer à faire fonctionner votre stratégie sur le plan local. Pour réussir votre prochain pas, voici quelques conseils et étapes importantes pour aborder sereinement cette aventure.

SEO : commencez par définir vos objectifs à l’international

Avant même de penser à effectuer certaines actions pour entamer votre internationalisation, vous devez vous demander exactement ce que vous voulez faire. Amener votre activité sur le marché international peut se faire de différentes manières. Certaines entreprises ont par exemple besoin de s’adresser à une cible particulière dans un pays donné, pendant que d’autres souhaitent mettre leurs produits à disposition pour des pays qui parlent une langue en particulier.

Vous devez ainsi définir votre objectif de la manière la plus précise possible pour garder le cap lors de la définition de votre stratégie SEO : si vous avez des difficultés ou si ça n’est pas votre cœur de métier, vous pouvez aussi joindre une agence SEO à Paris pour bénéficier d’un accompagnement sur mesure dans cette étape cruciale. Ces structures comptent généralement au moins un expert SEO capable de vous guider dans l’atteinte de vos objectifs d’exportation.

contenu dans plusieurs langues

Adoptez la bonne approche pour traduire vos contenus

Une fois vos objectifs définis, vous pouvez commencer à élaborer votre stratégie de référencement SEO pour internationaliser votre activité. Vous devrez alors vous intéresser à la traduction de votre contenu dans la langue de votre cible afin que cette dernière reçoive les bonnes informations.

La compréhension de votre nouveau marché

Pour attaquer un nouveau marché, on réalise le plus souvent ce qu’on appelle une étude de marché. Cela vous permet d’anticiper les potentielles difficultés que vous aurez à rencontrer et de prendre des résolutions pour les éviter. Dans le domaine du référencement naturel, on parle plutôt d’étude comportementale de la cible.

Vous devez vous intéresser à la manière dont les internautes que vous visez se comportent sur Internet, s’ils effectuent des achats sur la toile ou encore ce qui est autorisé ou interdit dans leur culture. Cela peut aller de l’analyse des moteurs de recherche qu’ils utilisent aux termes qu’ils emploient le plus sur ces programmes. S’il est vrai par exemple que Google reste le plus utilisé dans de nombreux pays, ce n’est par exemple pas le cas en Russie ou en Chine ou Yandex et Baidu règnent en maîtres.

Le choix des mots-clés

Pour ce qui est des mots-clés, vous avez deux possibilités pour obtenir des résultats. Si vous maîtrisez la langue que parle votre cible, vous pouvez trouver avec plus d’efficacité leur équivalence. Toutefois, pour rester dans une optique d’optimisation SEO, il sera préférable de vous faire guider par une agence pour le choix des keywords. Elle pourra par exemple vous indiquer comment intégrer une stratégie de référencement longue traine à votre projet d’internationalisation. Dans tous les cas évitez la traduction robotique qui pourrait vous faire obtenir une mauvaise note auprès des algorithmes de recherche et par incidence, un mauvais classement au sein des résultats.

La bonne solution pour la traduction

Dans l’élaboration de votre stratégie d’internationalisation SEO, vous devez vous assurer d’adopter une approche globale. Plus simplement, vous devez veiller à ce que l’ensemble des contenus de votre site soit traduit dans la langue de votre cible en passant par :

  • l’en-tête de vos différentes pages
  • le corps des pages
  • les balises alternatives
  • les balises href
  • les méta-descriptions
  • les boutons de commande

Pour ce faire, il sera préférable de contacter une agence de traduction professionnelle reconnue pour ses résultats. Elle vous permettra de transvaser votre site dans la langue souhaitée en faisant attention aux particularités de la localisation géographique que vous lui aurez indiquée. Une agence SEO se chargera ensuite d’optimiser le choix des mots-clés pour vous assurer de bénéficier de bons résultats pour votre référencement à l’international.

Choisissez la bonne structure URL pour votre internationalisation

Pour pousser votre stratégie de référencement plus loin et ainsi optimiser vos résultats, vous devez prendre en compte l’architecture de votre site. Dans ce sens, vous devez créer des bases solides après avoir bien choisi la structure de votre URL. Plusieurs options existent et elles s’appliquent dans différentes situations.

Un domaine de premier niveau national

Encore appelés ccTLD, les domaines de premier niveau vous permettent de renseigner les moteurs de recherche sur votre cible géographique. Dans l’exemple « votredomaine.uk » par exemple, les deux dernières lettres indiquent que votre site s’adresse à un public britannique. Si vous voulez étendre vos activités au marché de ce pays, vous pouvez envisager cette option. Toutefois, le fait d’avoir une extension qui pointe vers le Royaume-Uni n’empêchera pas votre page de s’afficher dans un autre pays. Cette option n’indique également pas si le contenu du site peut être lu ou non par des Anglais. Il s’agit simplement d’une indication sur la localisation géographique de votre activité.

Un sous-répertoire

Les sous-répertoires désignent un contenu qui est placé sous le dossier racine de votre domaine. Il peut s’agir de différentes pages de votre site comme la page « À propos » ou encore la page « Contactez-nous ». Vous pouvez également utiliser cette technique pour proposer du contenu localisé en mettant dans le sous-répertoire la traduction de votre site dans la langue indiquée. Par exemple, l’URL « votredomaine.com/uk » va indiquer aux moteurs de recherche que le contenu de cette page convient aux régions où les habitants parlent anglais.

Un sous-domaine

En utilisant un sous-domaine, vous indiquez aux algorithmes des moteurs de recherche que vous réservez le contenu de votre site à un pays en particulier. Pour utiliser cette technique, il suffira d’indiquer au début de votre lien l’extension du pays en question comme dans le cas « uk.votredomaine.com ».

Les paramètres de langue pour les noms de domaine

Vous avez également la possibilité de spécifier une extension linguistique dans votre URL pour indiquer aux moteurs de recherche dans quelle langue est rédigé le contenu de votre page. Dans l’exemple « votredomaine.com/?lang=en-us », vous précisez que votre page s’adresse aux anglophones situés aux États-Unis. Dans certains cas, cette page pourrait également s’afficher pour les anglophones situés au Royaume-Uni.

Domaines et serveurs : faire le point

Les différentes options SEO indiquées plus haut vous permettent de donner des informations aux moteurs pour obtenir un bon classement au sein des résultats de recherche en fonction de la localisation. Par exemple, si votre site est destiné aux États-Unis, vous avez plus de chances de bien vous classer dans les résultats si un internaute effectue une requête depuis ce pays. Ainsi, il faudra jauger les différentes possibilités que vous offrent les options de nom de domaine avant d’en choisir un. Au besoin, faites-vous accompagner par une agence SEO afin de faire le meilleur choix pour votre stratégie d’internationalisation.

optimisation SEO

Quels sont les facteurs techniques et hors site que vous devez prendre en compte ?

Certains facteurs techniques doivent également être pris en compte dans votre stratégie de référencement globale pour vous assurer un meilleur taux de réussite. De la même façon, vous devez faire attention au référencement hors site qui peut grandement contribuer à l’internationalisation de vos activités.

La vitesse de chargement de vos pages

Un site développé selon les préceptes du SEO est généralement rapide à charger. En effet, c’est l’une des conditions que prennent en compte les moteurs de recherche pour lui attribuer une bonne note, et par incidence un bon classement. Toutefois, pour internationaliser votre site, vous pourrez être confronté à la question de l’hébergement. Certains serveurs situés dans le pays que vous ciblez peuvent vous permettre d’obtenir de meilleurs délais de chargement.

Au cas où votre hébergeur actuel disposerait d’un réseau CDN (Réseau de Diffusion de Contenu), vous pourrez vous servir de cette fonctionnalité. Elle vous permettra de profiter d’un hébergement situé sur un serveur dans le pays cible ou proche de cette localisation pour améliorer la vitesse de chargement de vos pages.

Les tests à réaliser avant de mettre votre site en ligne

Pour vous assurer que la stratégie de référencement que vous avez mise en place fonctionne correctement, vous devez au préalable, effectuer certains tests. Il s’agit ici d’utiliser la structure URL que vous avez décidé d’adopter et d’essayer votre nouveau site ou contenu en essayant d’y accéder depuis un moteur de recherche. Si vous essayez depuis votre pays, avec Google par exemple, vous devriez retrouver le contenu dédié à vos clients locaux. D’autres moteurs de recherche vous permettront d’effectuer des requêtes après avoir choisi une localisation afin d’obtenir les résultats que vous auriez eus si vous étiez physiquement à l’endroit que vous avez indiqué.

Enfin, vous pouvez également contacter des plateformes qui regroupent des communautés de testeurs. Moyennant un certain coût, vous obtiendrez des résultats plus précis quant à la manière dont votre site s’affiche.

Pour finir, une stratégie de référencement international peut être enrichie de nombreuses autres techniques pour vous permettre d’obtenir de meilleurs résultats en fonction de vos objectifs. Pour renforcer votre position une fois votre site lancé, vous pouvez par exemple vous faire accompagner dans l’acquisition de backlinks à l’étranger. Dans tous les cas, le fait de vous faire épauler par une agence SEO vous permettra d’avoir une meilleure vision d’ensemble sur vos différentes possibilités.

À lire : Besoin en Financement des Entreprises