Jump to content
Ecossimo

Alain38

Membres
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

  1. Bon, après l'avoir oublié, je continue mon raisonnement, celui-ci étant venu me réveiller ces derniers jours. J'en étais donc arrivé à la conclusion que: 1- l'argent que je donnais était pour moi une reconnaissance de dette envers la personne à qui je le donnais, 2- qu'il était possible de fonctionner avec des émetteurs multiples sous réserve que chacun "garantisse" ses émissions sur sa richesse propre, et donc maintienne un équilibre entre monnaie en circulation et richesse, 3- que l'argent supplémentaire correspondant à une augmentation de richesse devait être ajouté "gratuitement" dans le
  2. Bonjour, je suis en train de lire le rapport Moreau sur la réforme des retraites. J'ai à peine commencé (30 pages sur les 200) mais je me pose quelques questions sur les hypothèses du COR pour faire leurs projections sur l'évolution du système. En effet, le préambule du rapport Moreau présente un "état démographique" expliquant l'allongement de la durée de vie, et la démographie liée aux naissances. C'est sur cette base qu'est "justifiée" l'évolution du ratio cotisants/retraités. Or, déjà sur ce principe j'ai un certain nombre d'interrogations: [b]Une France sans immigrés (ne le dites pas au
  3. Qu'il y ai une valeur subjective, et qu'il soit difficile de donner une valeur objective à un bien, je suis tout a fait d'accord. Je suis aussi tout à fait d'accord qu'il soit nécessaire d'utiliser une monnaie fiduciaire. Mais pour moi ce qui donne la "valeur" à cette monnaie c'est bien qu'il y ai un bien derrière. La meilleure preuve, si j'ose dire, c'est que si demain nous devions émettre 10000 milliards d'euros papier, et les distribuer, la "valeur" de l'euro serait divisé d'autant puisque ces billets ne seraient "attachés à rien". Là par contre où mon raisonnement me mène c'est qu'il est
  4. Bonjour, "Le Monde" vient de publier un article intitulé "Fiscalité: les seniors sont-ils avantagés?". Cet article est rempli de graphiques pas toujours lisible. Mais j'avoue que le dernier graphique m'a interpellé, même si je m'en doutais un peu. Ce graphique représente le niveau de taxation par type de revenu. Or on y remarque qu'une personne qui travaille, et gagne au moins 18000€/an est plus taxée que n'importe quelle autre personne qui ne travaillerait pas (chômage, retraite, mais aussi RENTIERS) et gagnerait la même somme. Donc, est-il encore rentable et intéressant de travailler dans n
  5. [quote=aboubacar]les defaillances du troc, sont à l'origine de la création monnaitaire. la monnaie n'est pas une reconnaissance de dette, mais un instrument d'intermédaire d'echange, de mesure de valeur: n'inporte qui peut avoir n'inporte quoi immediatement avec la monnaie, elle permet aussi de connaitre la rareté d'un bien sur le marche. "tous ceux qui sont rares sont chers".[/quote] C'est là que je ne suis pas d'accord. Un billet de 500 euros n'a, en lui-même, une valeur que de quelques centimes (le prix du papier et de l'encre). Il ne prend sa valeur qu'associé à un bien physique. Donc quan
  6. En fait mon problème est, si je repars de mon raisonnement, que si je fonctionne en production monétaire décentralisée, c'est à dire que chaque producteur fabrique sa propre monnaie, je vois très bien comment peut fonctionner le système puisque chacun peut faire varier sa masse monétaire en fonction des fluctuations de sa propre richesse. En gros si un poule nait je peux créer un nouveau "bon pour un poulet" et si une poule meurt dans mon élevage je détruis un bon. En production centralisée avec un état qui contrôle sa planche à billets, je comprends aussi comment fonctionne le système, même
  7. Bonjour, un de mes collègues de bureau est très engagé dans tout ce qui est "monnaies complémentaires". Dans ce cadre il nous a incité à nous poser la question de "qu'est ce que la monnaie?". J'avoue que cela ma fait cogité, bien que n'ayant connaissance spécifique en économie. Et c'est donc sur mes réflexions que j'aimerais bien l'avis de personnes plus compétentes que moi en économie. Pour essayer de répondre à sa question je me suis imaginé une sorte de "suite logique" entrainant la création de monnaie. Je suis donc parti d'un système de troc avec trois producteurs. L'un produit des volail

© Ecossimo - Contact - Annonceurs - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...